« Le racisme est le problème des blanc.hes »

Sem Nagas, Sortir du rêve et trahir sa race

Je suis une personne queer trans blanche, issue de classe ouvrière, 1ere génération d’enfant d’immigré.es du sud de l’Europe, avec pas mal d’enjeux psy compliqués.

J’écris ce petit texte, suite à des situations racistes qu’un proche racisé m’a raconté, à l’attention des personnes blanc.hes.

Moi avant je comprenais rien au racisme, et j’ai rencontré des textes, des gentes, des situations, j’ai cherché d’autres textes et je me suis bien secouer la tête dans plein de sens, et plein de fois j’ai fait de la merde, fais du mal à des gentes, j’en fais encore et j’en ferai probablement encore sur les questions de racisme. C’est sûr, j’ai pas la prétention ou la naiveté de croire que c’est bon, parce que c’est un travail constant, j’y réfléchis très souvent parce que le racisme et la suprématie blanche se vit dans toutes les interactions que je peux avoir en tant que personne blanche, donc privilégiée sur ce point, ma peau blanche, mon nom et mes origines européennes me donne accès à plein de choses, me facilite la vie, me l’a déjà sauvé, et tous les jours j’en apprends davantage. Grace à toutes ces personnes concernées qui font un travail énorme de pédagogie, d’émancipation, d’information et de visibilité.

Parce que je pense effectivement que pour parler vraiment d’un sujet on a besoin d’être concerné par celui-ci, de le vivre, de l’expérimenter. Donc écoutez les concernés, privilégiez leur voix quand vous chercher à en savoir +, apprenez à vous taire et à écouter vraiment.

Mais cependant, par pitié laissez les tranquilles ! Si une personne non-blanche/racisée a envie d’aborder le sujet du racisme c’est son choix et dans ce cas écoutez, ne leur coupez par la parole, arrêtez de penser que vous savez mieux. Vous ne savez rien, et dans le fond vous n’en saurez probablement jamais grand-chose à ce sujet. Et vous savez quoi ? Tant mieux pour vous, votre vie est bien + simple grâce à ce privilège et ne vous en plaignez pas !

Vous avez de merveilleuses idées sur comment mener la lutte contre le système raciste ? N’allez pas en parler aux concerné.es, cherchez et écoutez plutôt des livres, podcast, films, témoignage de concernées, il y a des milliers et milliers de ressource à ce sujet, aller vous éduquer.

Vous vous posez des questions sur votre racisme, même « inconscient » ? ne courrez pas chez vos ami.es, famille, collègues, voisin.es, que sais-je pour leur demander de bien vous confirmer que non vous n’êtes pas un.e vilain.e raciste. Parlez-en avec vos proches blanc.hes, posez-vous des questions entre vous, éduquez-vous ensemble, cherchez du matériel de pédagogie ensemble, motivez-vous ensemble.

Vous entendez tous les jours des actualités ou des témoignages sur les violences racistes, la suprématie blanche ? Vous avez lu toute la section « antiracisme » de votre bibliothèque militante ? Ne courrez pas en parler aux concerné.es, illes n’ont pas besoin de ça, illes n’ont pas besoin d’un cours sur leur comment se passe leur quotidien, ni besoin qu’on leur trigger des violences passées, ielles ont autre chose à faire de leur temps que ça en fait, c’est votre problème.

Vous trouvez que vous êtes un.e super allié.e et vous mourrez d’envie qu’une personne concernée vous félicite ? Ne le faite pas ! Ce que vous faites n’est pas exceptionnel, ça ne fait pas de vous une personne hors du commun, merveilleuse et si gentille. Non, ça fait de vous un être humain un peu moins pourri, une personne un minimum décente. Donc stop la chasse aux cookies, vous le faites pas pour les concerné.es, parce qu’illes n’ont pas de temps à perdre avec vous. Vous le faites parce que c’est ce qui est « normal » de faire. Point.

Vous pensez que le racisme n’existe pas, que ce sont que l’extrême droite, les nazis et les campagnard.es blanc.hes qui sont racistes. Ou pire si vous pensez que le racisme contre les blanc.hes existe, reprenez-vous en main, et enlevez les oeillieres du privilège juste une seconde SVP quoi. Juste comparez deux secondes la situation des frontières hors européennes, renseignez vous sur la colonisation, et vous verrez que vos idées sont comlplètement fausses et ne tiennent pas la route.

Quand on vous fait un retour sur votre racisme, oui ça fait pas du bien au début. Mais c’est ça le probleme, le privilege blanc nous amène à penser que nous sommes irréprochables, et non. Et oui ça pique l’ego de savoir qu’on a fait du mal à quelqu’un.e, ça arrive, prenez sur vous, écoutez et excusez vous dans un premier temps puis EDUQUEZ VOUS

Vous lisez et prenez cette article + au sérieux que la gueulante qu’un personne concernée a poussez ou que plein d’autres textes de concerné.es ? posez vous des questions, là j’essaie juste de partagez quelques idées et de vous inviter à lire, écouter, regarder des choses produites par les concerné.es.

Et aussi hein, stop à l’élitisme, c’est pas parce que vous avez lu pleins de trucs que vous êtes moins potentiellement raciste que votre cousine qui a jamais rien lu, ou que le zonard blanc du coin de la rue. Le racisme ça concerne toutes les personnes blanches, de la plus riche à la plus pauvre, de la plus diplômée à la personne qui n’a jamais été à l’école. Okay ? Le racisme n’est pas reservé aux bourges ni aux précaires.

Bon voilà, je le redis encore, laissez les concerné.es tranquilles, illes n’ont pas de temps à perdre à vous éduquer, à vous écouter pleurer. Et quand une personne concerné.e crie, se met en colère, pleure, vous insulte pour se défendre dites vous que vous êtes la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, renseignez vous sur les micros agressions et l’impact que ça a.

« Il faut que tu sache aussi ceci : on peut posséder le savoir et l’utiliser pour justifier le racisme. L’intelligence peut être utilisée au service d’une mauvaise cause donc ce n’est pas aussi simple. »

Le racisme expliqué à ma fille de Tahar Ben Jelloun

Fini de flemmarder, on se met au boulot !

Liste non exhaustive de ressources :

Podcast :

Kiffe ta race : https://www.binge.audio/category/kiffetarace/

https://www.binge.audio/beaute-colonisee-corps-domestiques/

La vie des nôtres : https://www.canalsud.net/spip.php?page=rubrique&id_rubrique=189

https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/maboula-soumahoro-lidentite-augmentee-0

En anglais : http://laylafsaad.com/good-ancestor-podcast

Film/série :

Get out de Jordan Peele ; Dear white people film et série de Justin Simien ; Ouvrir la voix d’Amandine Gay

Vidéos :

Ce n’est pas l’intention qui compte : https://www.youtube.com/watch?v=XN4H1tVw9VE

Appropriation culturelle : https://www.youtube.com/watch?v=DCTor9ZbZDQ

Discours d’Aïssa Maiga aux Césars : https://www.youtube.com/watch?v=5GbA0cWii80

Premier jour en france : https://www.youtube.com/watch?v=wDw7mSXFQ4c

Articles :


https://sorryiamnotsorryblog.wordpress.com/2017/11/13/sortir-du-reve-et-trahir-sa-race/

http://www.lallab.org/11-conseils-pour-etre-un-e-bon-ne-allie-e/

https://farracha.blogspot.com/2020/07/du-racisme-dans-nos-interactions.html

https://joaogabriell.com/2019/01/17/le-racisme-est-a-mettre-au-coeur-de-lanalyse-sur-les-violences-et-crimes-policiers/

https://joaogabriell.com/2017/05/18/le-femonationalisme-sous-lere-macron-deffrayantes-perspectives-securitaires-et-racistes-au-nom-de-la-cause-des-femmes/

https://www.franceculture.fr/sociologie/simeng-wang-lepidemie-exacerbe-le-racisme-anti-asiatique

https://paris-luttes.info/le-juif-de-schrodinger-12443

https://www.ueeh.net/IMG/pdf/ripostes_antiracistes_fr_cahier.pdf

https://iaata.info/Racisme-colonialisme.html

En anglais :

White tears are not my responsibility : https://thetempest.co/2015/02/10/social-justice/race/white-tears-not-responsibility/

Livres :

Ah sissi il faut souffrir pour être française de Jo Güstin

Larmes blanches de Hari Kunzru

Autobiographie d’une esclave de Hannah Crafts

Le racisme est un problème de blancs de Reni Eddo Lodge

Un féminisme décolonial de Françoise Vergès

En anglais : Me and White supremacy de Layla F Saad


Article publié le 09 Août 2020 sur Iaata.info