Bonjour,

AprĂšs une fin d’annĂ©e bousculĂ©e, c’est une rentrĂ©e pas comme les autres qui nous attend. La crise sanitaire a montrĂ© l’importance – littĂ©ralement vitale ! – des lanceurs d’alerte partout dans le monde.

DĂšs le dĂ©but de cette crise, la Maison des Lanceurs d’Alerte s’engageait dans une coalition internationale pour protĂ©ger les lanceurs d’alerte en temps de pandĂ©mie. En mai, elle publiait une tribune dans LibĂ©ration pour dĂ©noncer le sort rĂ©servĂ© aux lanceurs d’alerte Ă  l’heure oĂč leur parole est plus que jamais nĂ©cessaire.

Depuis, les actes rĂ©prĂ©hensibles, les pratiques contraires Ă  toute forme de dĂ©ontologie et nuisant, parfois gravement, Ă  l’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral, n’ont pas cessĂ©. Corruption, atteintes au droit du travail, discriminations, violations de la vie privĂ©e, maltraitances institutionnelles, maltraitances animales… En juillet, la Maison des Lanceurs d’Alerte faisait le bilan de plus d’un an d’activitĂ©.

Pour les mener Ă  bien, l’effort de communication, et notamment cette newsletter, ont Ă©tĂ© mis en pause quelques temps.

Elle reprend aujourd’hui du service !

Les mois Ă  venir s’annoncent riches en dĂ©fis. La permanence juridique reçoit toujours plus d’une dizaine de demandes d’aide par mois en moyenne. Les poursuites-bĂąillons, contre lesquelles la Maison des Lanceurs d’Alerte est engagĂ©e, connaissent une recrudescence sans pareille.

Mais surtout, l’État français a jusqu’Ă  la fin de l’annĂ©e 2021 pour transposer la directive europĂ©enne sur la protection des personnes qui signalent des violations du droit de l’Union. En novembre 2019 dĂ©jĂ , nous appelions le PrĂ©sident Emmanuel Macron Ă  une transposition rapide et ambitieuse qui reste d’actualitĂ©. Ensemble, mobilisons-nous pour protĂ©ger les lanceurs d’alerte !

L’Ă©quipe de la Maison des Lanceurs d’Alerte

Le 1er juillet 2020, la Maison des Lanceurs d’Alerte (MLA) et The Signals Network (TSN) ont dĂ©posĂ© une demande d’accĂšs Ă  l’information auprĂšs du Ministre de… Lire la suite

Le 27 juillet 2020, le site d’informations StreetPress a dĂ©voilĂ© le tĂ©moignage accablant du brigadier-chef Amar Benmohamed, officier de police judiciaire, au … Lire la suite

Le 21 juillet 2020, la Cour d’Appel d’Agen a reconnu le licenciement de CĂ©line BoussiĂ© « sans cause rĂ©elle et sĂ©rieuse » infirmant la dĂ©cision … Lire la suite

« Le moment est venu pour tous les gouvernements europĂ©ens de protĂ©ger les lanceurs d’alerte ! » C’est avec cet appel que le WIN (Whistleblowing … Lire la suite

La Maison des Lanceurs d’Alerte publie un guide Ă  destination des professionnels (avocats, soignants…) soumis Ă  un secret professionnel. Lire la suite

SĂ©curiser les donnĂ©es et les Ă©changes implique de se protĂ©ger des portes dĂ©robĂ©es et des virus. Le logiciel libre pourrait ĂȘtre une solution. Lire la suite

Une personne soumise Ă  une clause de confidentialitĂ© doit-elle s’inquiĂ©ter lorsqu’elle rĂ©vĂšle un prĂ©judice grave pour l’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral ? Lire la suite

La Maison des Lanceurs d’Alerte tiendra sa deuxiĂšme AssemblĂ©e GĂ©nĂ©rale le 10 novembre 2020 de 18h Ă  21h Ă  Paris. Le programme complet sera communiquĂ© … Lire la suite

Suite aux Plasma Files et l’affaire Haemonetics, la MLA appelle les donneurs de plasma et de plaquettes Ă  se manifester auprĂšs de Me Alma Basic… Lire la suite

Le 2 juillet 2020, Global Witness et PPLAAF ont rĂ©vĂ©lĂ©, dans une enquĂȘte intitulĂ©e « Des sanctions, mine de rien », la face sombre de l’empire commercial du milliardaire… Lire la suite


Article publié le 23 Sep 2020 sur Solidaires.org