Peut-on dire qu’aujourd’hui, le projet d’A45 est enterré ?

Non ! Le dossier est toujours sur la table de la Ministre des transports, Elisabeth BORNE. Ce dossier, c’est le fameux décret qui pourrait accorder la concession de l’autoroute à Vinci et lancer les expropriations. Aujourd’hui, la situation est en stand-by. Le point positif, c’est que la commission d’orientation des infrastructures a rendu début février un rapport à la Ministre, le rapport « Duron », qui juge que l’A45, cette deuxième autoroute parallèle à l’autoroute existante entre les faubourgs de Lyon et de Saint-Étienne, n’est pas « prioritaire ». A voir si le gouvernement suit ou non les conclusions de ce rapport. Il faut être prudent et continuer le travail de terrain, car il est arrivé à d’autres projets jugés non prioritaires de revenir par la fenêtre, l’air de rien. C’est le cas du contournement ouest de Strasbourg par exemple. Soulignons néanmoins que nous revenons de loin ! Il y a deux ans tout juste, le projet A45 semblait en très bonne voie. Nous avons réussi à le faire fortement reculer. La situation est bien meilleure aujourd’hui. La mobilisation que nous avons organisée les 1er et 2 juillet dernier à St Maurice sur Dargoire, avec 130 tracteurs, 10 000 personnes venant de tous les milieux, agricoles, urbains, ruraux, élus etc. a pesé et pèse encore sur la situation. La prudence du Ministère et les conclusion du rapport Duron en sont la preuve !

Par Rebellyon,

Source: http://rebellyon.info/L-A45-ce-n-est-pas-fini-Restons-mobilise-19426