L’association qui a pris la suite de l’ACIPA, « Poursuivre ensemble » aurait discuté de virer des gens du Rosier, les gens avec des chiens et les personnes réfractaires qui s’opposent à la privatisation du lieu par V. et A. qui ont signé une COP et des baux renouvellables de 9 ans, sans jamais en avoir débattu avec les occupant-e-s. Ils auraient aussi discuter de détruire ou brûler les cabanes squattées. Ils se sont donné RDV à 11h demain dimanche sur place, et pourraient être nombreux avec paysans et soutiens extérieurs.

Nous invitons celles et ceux qui le peuvent à venir équipés de caméras ou téléphones pour filmer et dénoncer cette milice légaliste qui fait la justice et la police sur ce qui reste de la ZAD.

Il est probable que leur action soit reportée, voir annulée s’ils comprennent que la situation risque de dégénérer.


Article publié le 16 Fév 2020 sur Brest.mediaslibres.org