Décembre 27, 2020
Par Union Syndicale Solidaires
329 visites


à lire en intégrale en PJ

CLERMONT-FERRAND : L’ÉROSION CONTINUE

Les sites clermontois viennent tout juste de terminer une réorganisation qui a engendré une baisse des effectifs de 970 salariés. Cette réorganisation a supprimé de nombreux postes dont des dizaines,

voire des centaines de salariés qui occupent aujourd’hui des missions ponctuelles. Cette perte du sens de leur travail a généré une montée en puissance des Risques Psychos Sociaux.

Les élus SUD, ainsi que l’ensemble des Organisations Syndicales ont alerté l’entreprise face à ce constat pour le moins inacceptable. « IN TOUCH » est pour la Direction Michelin l’outil prioritaire qui doit résoudre cette difficulté. Bienvenue dans le nouveau monde ICARE !

C’est aujourd’hui le projet SIMPLY, dont les rumeurs de réduction d’effectifs pourraient conduire à supprimer encore plus de postes à Clermont-Ferrand, justifié par la rationalisation des SG&A et son objectif de gain de compétitivité de 25 %.

• Le syndicat SUD dit non à la seule variable d’ajustement des effectifs pour réduire les coûts.

• Le syndicat SUD dit non à la souffrance des salariés générée par la succession de restructurations,

• Le syndicat SUD dit oui a plus de transparence sur les orientations de l’entreprise.

GRAVANCHES : RVA ou plutôt RSA !

Le premier confinement a occasionné deux semaines d’arrêt d’activité. Suite à la reprise, les représentants SUD à la commission CSSCT ont travaillé activement à la mise en place des protocoles sanitaires pour permettre aux salariés de reprendre dans des conditions acceptables.

Les demandes de production sont reparties à la hausse, le premier arrêt a occasionné une légère baisse des stocks pendant le confinement, aussi l’usine sera ouverte pendant les fêtes de Noël. Demain nous devrons effectuer 30 changements de dimensions par semaine au lieu de 25 actuellement, ceci dans le but de satisfaire les demandes dont le portefeuille est actuellement d’environ 400 dimensions.

Les élus SUD souhaiteraient que cette réactivité fasse l’objet de reconnaissance pour les salariés qui seront, à nouveau, mis à contribution car la RVA n’est absolument pas à la hauteur des attentes des agents.

Il y a de fortes demandes de recrutements sur le procédé C3M dues à la montée d’effectifs dans l’équipe expertise maitrise dimensionnelle (EMD) recrutés parmi lesconducteurs les plus chevronnés.

Des investissements sont programmés pour 2021 à hauteur de 6,3 millions d’Euros, plusieurs

projets en cours dont l’achat de deux Sprints et une nouvelle boudineuse GI.

L’embauche est permanente à GRV en raison du turn-over important qui devrait interroger l’équipe de Direction du site.

SUD attend un plan d’action précis concernant une meilleure répartition de la RVA en 2021 !

CATAROUX : UN AVENIR SOMBRE !

Nous avons toujours de fortes inquiétudes sur l’avenir de la production du site de Cataroux. La fermeture au service Z de deux des trois derniers groupes ainsi que la forte diminution de l’activité sur O22 n’augurent rien de bon pour l’avenir.

Depuis quelques années, les représentants SUD alertent Michelin sur le manque de communication concernant ce site emblématique dans son positionnement futur.

De temps en temps, nous avons des bribes d’information avec quelques décisions structurelles annoncées, sans aucune anticipation ni participation des salariés concernés. Il est l’heure de connaître la stratégie et ses conséquences pour C2 !

COMBAUDE : ENCORE PLUS DE MASQUES !

Pour faire face à l’épidémie du COVID19, Michelin a mis en place quatre machines de fabrication automatique de masques sur le site de La Combaude. Il a été procédé au démarrage de l’une d’elle en septembre pour une mise au point et production d’échantillons en vue de la certification des

produits fabriqués. Celle-ci a été obtenue en octobre avec un démarrage en mode production et formation des opérateurs. La production va permettre de faire un stock stratégique de masques pour l’entreprise mais aussi fournir d’autres grandes entreprises et des milieux médicaux. En route vers un nouveau business ?

Documents à télécharger

Article publié le 27 décembre 2020




Source: Solidaires.org