Janvier 16, 2020
Par Renversé (Suisse Romande)
183 visites

“La question de la violence dans les luttes sociales et Ă©cologistes est un enjeu majeur aujourd’hui. Pour les États, les mĂ©dias, les classes dominantes et souvent – malheureusement – pour le grand public, la violence est du cĂŽtĂ© des mouvements sociaux qui osent se rebeller. Mais de quelles violences parle-t-on ? Qui a le pouvoir de dĂ©finir ce qui est violent de ce qui ne l’est pas ? Face Ă  ces questions fondamentales, Moins ! vous propose de mettre la violence en question. De l’exploitation capitaliste Ă  la destruction de l’environnement, de la rĂ©pression policiĂšre aux violences des frontiĂšres Ă©tatiques, de l’apathie de l’idĂ©ologie non violente Ă  la criminalisation des luttes, il est temps de rĂ©tablir une contre-histoire de la violence ! Une discussion nĂ©cessaire pour se rĂ©approprier nos moyens de luttes et voir dans la complĂ©mentaritĂ© des modes d’action les possibilitĂ©s de notre Ă©mancipation.” [PrĂ©sentation du dossier de Moins !, n°43, octobre-novembre 2019]

Lien vers l’article paru sur renverse.co annonçant la publication du numĂ©ro : https://renverse.co/Moins-no43-La-violence-en-question-2271

Tout cela sera Ă©videmment suivi d’un apĂ©ro, amenez de quoi !

Centre international de recherches sur l’anarchisme

Avenue de Beaumont 24 | 1012 Lausanne

arrĂȘt M2 CHUV | www.cira.ch




Source: Renverse.co