Février 24, 2021
Par Solidarité Sans Frontières (QC)
203 visites


Montréal, le 23 février 2021 – Aujourd’hui la Ville de Montréal a adopté une motion qui demande à Ottawa de régulariser les migrants sans statut. La motion non partisane, déposée le 5 février dernier, a été adoptée à l’unanimité. Lire la motion.

“Pour 1 personne sur 23 au Canada vivant sans statut permanent, et particulièrement pour les dizaines de milliers de sans-papiers, la pandémie a été catastrophique. “Aujourd’hui Montréal a reconnu cette réalité avec ce vote symbolique pour un statut pour tous et toutes”, a mentionné Khaled B., membre de Solidarité sans frontières.

“Depuis près d’un an, les expulsions sont suspendues au Québec, et l’ASFC a confirmé la semaine dernière qu’elles l’étaient toujours. Le Canada devrait rendre cette politique permanente en créant un programme de régularisation continu et inclusif. Espérons que la position adoptée par Montréal aidera Ottawa et Québec à se réveiller face à cette crise.» a dit Andrea, une autre militante de Solidarité sans frontières.

«Bien que cette motion soit un pas en avant important, la ville de Montréal doit cesser de renvoyer la balle aux autorités fédérales et provinciales. L’administration de Valérie Plante a adopté sa Politique d’accès aux services municipaux sans peur en juin 2019, mais rien du tout n’a changé depuis pour les sans-papiers à Montréal. Montréal doit prendre des mesures immédiates pour protéger les sans papiers. Ces mesures devraient inclure la fin de toute collaboration du SPVM avec l’ASFC, la suppression des exigences d’identité de tous les services de la ville, et des tentatives concrètes pour traiter toutes les exclusions auxquelles sont confrontés les membres de la communauté sans papiers.» a dit David, qui s’implique lui aussi avec Solidarité Sans frontières.

Principes pour un programme de régularisation au Canada




Source: Solidarityacrossborders.org