Face à un gouvernement extrémiste, radicalisé et autiste, nous avons prouvé notre combativité depuis bientôt 50 jours. Notre adversaire est dans les cordes. Reste à le mettre définitivement KO.

La macronie a joué sa dernière carte avec la comédie à propos de « l’âge pivot », organisée en collaboration avec la CFDT. Mais ce pouvoir autoritaire compte sur le pourrissement de la situation pour s’en sortir. En conséquence, nous devons nous organiser pour tenir sur le long terme.

Les machinistes de Pleyel, réunis en AG le 16 janvier, ont décidé d’adopter la stratégie des « temps forts » pour aller chercher la victoire : bloquer totalement le réseau un ou deux jours par semaine (comme le 13 septembre) plutôt que de maintenir le mot d’ordre d’une grève illimitée qui risque de s’effriter.

Alors que le gouvernement a annoncé plusieurs fois la fin de la grève (« trêve » des fêtes, rentrée des classes, « compromis » autour de l’âge pivot, etc.), nous pouvons le faire plier si nous le harcelons avec des journées de BLOCAGE TOTAL chaque semaine. C’est le moment de changer de stratégie, pas d’objectif.

Faison péter un câble au gouvernement, pour gagner !

Le 24 janvier : aucun bus, aucun RER, aucun métro !


Article publié le 19 Jan 2020 sur Paris-luttes.info