La Fédération démocratique du nord et l’est de la Syrie, qu’on appelle aussi le Rojava, traverse une période dangereuse pour son avenir. Attaquée par la Turquie, qui a envahi le canton d’Afrin et qui menace d’étendre son agression, au moment même où elle contribue à liquider l’organisation de l’État islamique, elle tente de négocier un compromis avec un régime syrien qui traîne les pieds.