Octobre 11, 2021
Par Lundi matin
188 visites


Comme il est bon, par les temps qui coulent, de remporter une victoire. Cette victoire, c’est Sabrina Calvo qui nous l’offre avec son Melmoth furieux paru aux éditions La Volte, un assaut poétique mené amour battant dans un Paris parallèle, dans un Belleville libéré en néo-Commune au sein de laquelle fleuriront assez d’exaltations, d’inventions et de rêves pour mettre à mal un empire à deux (sales) têtes : la métrique d’un côté, algorithme phagocyte qui enserre et assèche tout et chacun, Eurodisney de l’autre, parc aux plaisirs fades et sans ferveur qui digère les imaginaires de ses visiteurs.




C’est à l’inauguration de ce dernier, parce que le frère de la narratrice s’y immole, que prend racine une colère qui gonflera tout le long des 287 pages de ce poème épique.

Aussi c’est pétris d’enthousiasme que nous avons rencontré Sabrina Calvo qui nous a fait le plaisir de nous expliquer comment et pourquoi articuler couture, écriture, game design, psychogéographie et lutte. Entretien sensible.

L’entretien sera diffusé ce lundi 11 octobre à partir de 20h en format vidéo mais aussi en podcast sur tout un tas de plateformes accessibles par ici.

En attendant

Vous pouvez lire notre recension du Melmoth furieux par ici, en lire quelques beaux extraits là ou visionner les lundisoir précédents :

LaDettePubliqueCestMal et autres contes pour enfants, une discussion avec Sandra Lucbert.

Pandémie, société de contrôle et complotisme, une discussion avec Valérie Gérard,Gil Bartholeyns, Olivier Cheval et Arthur Messaud de La Quadrature du Net.

Basculements, mondes émergents, possibles désirable, une discussion avec Jérôme Baschet.

Au cœur de l’industrie pharmaceutique, enquête et recherches avec Quentin Ravelli

Vanessa Codaccioni : La société de vigilance

Comme tout un chacune, notre rédaction passe beaucoup trop de temps à glaner des vidéos plus ou moins intelligentes sur les internets. Aussi c’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons décidé de nous jeter dans cette nouvelle arène. D’exaltations de comptoirs en propos magistraux, fourbis des semaines à l’avance ou improvisés dans la joie et l’ivresse, en tête à tête ou en bande organisée, il sera facile pour ce nouveau show hebdomadaire de tenir toutes ses promesses : il en fait très peu. Sinon de vous proposer ce que nous aimerions regarder et ce qui nous semble manquer. Grâce à lundisoir, lundimatin vous suivra jusqu’au crépuscule. « Action ! », comme on dit dans le milieu.

lundisoir Chaque lundi à 20h, nous vous proposons un nouveau rendez-vous, une rencontre, une discussion.





Source: Lundi.am