240 visites


Cela fait quelques temps déjà que la mobilisation contre le projet de loi travail a commencé et la rage gronde dans les lycées, les facs, les entreprises mais aussi pour les chômeur.ses et les sans papiers.

Le mouvement prend de l’ampleur : manifestations massives, blocages de lycées et facs, interventions dans les centres commerciaux, tractages, actions de désobéissance civile, grève etc.. Seulement, partout la répression fasciste est la seule réponse donnée par le gouvernement. Arrestations violentes, intimidations, gazages, matraquages ne se comptent même plus. Tout cela est bien sur maintenu grâce aux chiens de garde que sont la police complice !

Nous ne pouvons pas oublier non plus les dérives sécuritaires, islamophobes, racistes et antisociales que nous impose cet Etat. Que ce soit l’état d’urgence qui chaque jour justifie l’arrestation, l’assignation à résidence, la mise sur écoute, la perquisition de logement de plusieurs personnes. Ou encore de la « justice française » qui condamne des salarié.e.s, des militant.e.s qui défendent leurs droits. Mais aussi des propos islamophobes et négrophobes de la ministre de la famille, des propositions de lois ouvertement racistes.

L’extrême droite profite de ce terreau et sa parole se libère de manière fulgurante. Les attaques fascistes font nombres mais la riposte est imminente !

Plus que jamais, la résistance est nécessaire pour éradiquer toutes les menaces, qu’elles viennent du gouvernement ou des groupuscules/partis d’extrême droite !

En ce jour du 1erMai et pour la suite,

l’Antifascisme doit redevenir populaire !




Source: