Avril 7, 2018
Par Mille Babords
231 visites


« La Sy­rie est notre guerre d’Es­pagne ! ». Ce cri pous­sé en 2013 par un uni­ver­si­taire français était un ap­pel au se­cours qui ne fut pas en­ten­du. La li­qui­da­tion de cette nou­velle « ré­vo­lu­tion in­con­nue » par les troupes du Fran­co sy­rien se dis­si­mule sous le man­teau de la lutte contre Daech. Le livre qui se­ra pré­sen­té ras­semble tout à la fois des té­moi­gnages ori­gi­naux, des ana­lyses et des re­pro­duc­tions de pein­ture mu­rales ex­pri­mant tout à la fois dou­leurs et vo­lon­té de lutte.

La pen­sée anar­chiste est pré­sente à tra­vers la façon dont l’anar­chiste Omar Az­ziz conçoit les conseils de la Sy­rie ré­vo­lu­tion­naire qui sont ain­si mis en oeuvre. Dans la rue ce sont les façons de faire, tout à la fois la non-vio­lence et la déso­béis­sance ci­vile qui sont em­ployées. Les femmes comme les hommes en sont par­ties pre­nantes. « Ah­med Zai­no, ar­chi­tecte de 27 ans, se rap­pelle avec beau­coup de plai­sir la fois où un ami et lui ont dé­ver­sé dans les rues de Da­mas des balles de ping-pong orange sur les­quelles était écrit Hur­riyah ! (li­ber­té) et com­ment les hommes en uni­forme, por­tant des fu­sils, cou­raient après ces balles qui re­bon­dis­saient afin de les ra­mas­ser. “Si tu ne veux pas par­ler avec des armes, tu dois uti­li­ser un autre lan­gage, ajoute-t-il”. Les éner­gies li­bé­rées par la ré­vo­lu­tion ont abou­ti à l’émer­gence de cen­taines de cam­pagnes et d’or­ga­ni­sa­tions ci­viles, ain­si qu’à l’épa­nouis­se­ment d’une culture long­temps ré­pri­mée, tant dans les arts que dans le dé­bat cri­tique ».

C’est en par­cou­rant In­ter­net que ces textes, ini­tia­le­ment en arabe ou en an­glais, et images ont été ras­sem­blés, pré­sen­tés et édi­tés par Guillaume Gam­blin et Pierre Som­mer­meyer. Le pre­mier est ré­dac­teur à la re­vue Si­lence : éco­lo­gie, al­ter­na­tives, non-vio­lence, le se­cond, ou­vrier me­nui­sier, col­la­bore au Monde Li­ber­taire et à Ré­frac­tions.

Non-vio­lence dans la ré­vo­lu­tion sy­rienne. Les Édi­tions Li­ber­taires : Si­lence, 2018. 120 pages. (Déso­béis­sances li­ber­taires). 9 eu­ros. Ce livre se­ra dis­po­nible au CI­RA le jour de la cau­se­rie.

cira.marseille chez gmail.com / http://cira.marseille.free.fr




Source: