Juin 6, 2018
Par Indymedia Bruxsel
73 visites


Global

|

« La race [est] une des monstrueuses idoles qu’adore le stupide Pecus prénommé Vulgum. »

« Je me fous de votre race ; je m’en fous éperdument, autant que de la mienne et ce n’est pas peu dire. Pour moi les races ne comptent pas ; seuls les individus m’intéressent. »

« Voyez combien vous et moi nous sommes dissemblables : quand j’étais potache je méprisais mes professeurs et mes pions autant que je les détestais ; je me faisais une gloriole de passer pour un cancre et un indiscipliné ; je répétais souvent (…)




Source: