Mai 6, 2016
Par La Rotative (Tours)
41 visites


Alors que se joue cette année la question du renouvellement de la gestion de l’eau par Veolia à Joué-lès-Tours, il est intéressant de voir ou revoir le film documentaire Water Makes Money de Leslie Franke et Herdolor Lorenz, heureux lauréat du prix “Kant du Citoyen du monde”, cuvée 2014.

Nous pourrions presque dire que Water Makes Money, à travers l’exemple de la gestion de l’eau via Veolia, dénonce, de fait, la “corruption structurelle” qui s’est établit à tous les échelons en France et en Europe.

Le film met en évidence, par exemple, la collusion entre Veolia et la mairie de Toulouse. Ainsi, le maire Dominique Baudis, lors de la signature du contrat de concession, a reçu en prime un joli petit chèque – qu’il s’est empressé d’utiliser dans ses projets publics d’urbanisme. Depuis, la facture en eau des toulousains augmente invariablement ; et d’ici 5 ans, Veolia aura plus que tripler son investissement.

Le film permet en outre de figurer très concrètement l’absolu manque de transparence dans l’attribution des contrats de concession, l’absence de contre-pouvoir réel vis-à-vis de ce lobby alors même que les responsables de Veolia et nos responsables politiques s’organisent de concert. C’est pourquoi ce qui se passe à Joué-les-Tours, cette année, est important : les habitants devraient avoir le choix.

Évidemment, en sus de ces questions qui mettent en relief le problème de l’eau au sein de nos institutions, il y a aussi tous les problèmes techniques qu’engendrent l’appropriation du bien public eau au secteur privé Veolia : ce sont les questions liées à l’entretien bâclé des canalisations ; mais aussi tout ce qui touche au problème environnemental (sur-utilisation de chlore) etc. etc.

Le but n’est pas ici de vous faire un aperçu complet du film, qu’il faut voir, mais après ces presque 90 minutes, il ne fait plus aucun doute qu’il est dans notre intérêt de « re-municipaliser » l’approvisionnement en eau. Dans cette optique, soutenons l’initiative de l’association Eau-Joué-les-Tours !




Source: