Depuis mi-novembre, une trentaine de personnes ont été incarcérées dans le cadre du mouvement des gilets jaunes à Toulouse et environ 200 à l’échelle nationale. Ces peines oscillent entre 1 mois et 2 ans de prison ferme.

Rassemblons-nous devant Seysses pour manifester notre rage et notre solidarité le 21 février 18h à la prison de Seysses ( RDV parking de la prison seysses)


La prison isole … Rassemblons nous !



La prison isole … Rassemblons nous !


Depuis mi-novembre, une trentaine de personnes ont été incarcérées dans le cadre du mouvement des gilets jaunes à Toulouse et environ 200 à l’échelle nationale. Ces peines oscillent entre 1 mois et 2 ans de prison ferme.

Comme si l’enfermement ne suffisait pas, l’institution pénitentiaire punit et isole encore plus les détenus en faisant galérer leurs proches à obtenir des parloirs, en limitant leurs nombre, et en faisant traîner les procédures.

Tout cela contribue à une logique punitive, à casser les liens entre l’intérieur et l’extérieur de la taule et à isoler toujours plus les détenues.

A travers ces personnes, c’est le mouvement dans son ensemble qui est touché : l’Etat utilise la répression pour casser une contestation qui malgré cela ne dégrossi pas semaine après semaine….

Nous devons continuer à montrer notre solidarité partout : dans la rue, devant les tribunaux, les prisons… Et pas seulement avec les gilets jaunes, mais aussi avec tous les détenus.

Car la répression est toujours politique, elle cherche à briser des vie, faire taire des révoltées, écraser encore plus les pauvres et les opprimés et nous devons continuer à lutter contre toutes les formes d’enfermement !

LIBERTE POUR TOUTES, AVEC OU SANS GILETS !

Rassemblons-nous devant Seysse pour manifester notre rage et notre solidarité

le 21 février 18h à la prison de seysses ( RDV parking de la prison seysses)

point covoit’ : 17h parking du Quick de Basso Cambo

Pour diffuser les affiches :

La prison isole … Rassemblons nous !
La prison isole … Rassemblons nous !