Réforme des retraites

La grève se poursuit avec force, entre blocages, piquets de grève et manifestations les mardi, jeudi et samedi. Vous pouvez lire ici tous les articles sur le mouvement, et ici les rendez-vous de la semaine.

Et enfin, une petite sélection d’articles parus la semaine dernière !

L’occupation/blocage de la porte 2C du Port continue, mais le blocage total du Port n’aura duré pour le moment que la journée du 12.



Ce lundi matin, les routier.es bloquaient une plateforme logistique de la grande distribution à Miramas.

Luttes à la Cour

On commence par une triste nouvelle, un début d’incendie a été maîtrisé à la Cour d’appel d’Aix cette semaine. La friteuse pyromane serait toujours en liberté.

Jeudi, le tribunal de commerce a annoncé la liquidation judiciaire du McDonald de St Barthélémy. Après 18 mois de lutte ce sont 60 salarié.es qui se retrouvent licencié.es, tout ça pour faire disparaître un bastion syndical. Mais la lutte continue, le McDo est maintenant occupé, vous pouvez y passer les soutenir.



Luttes au long cours toujours, mardi 10 avait lieu l’audience de 5 travailleur.euses détaché.es espagnol.es et marocain.es au conseil des prud’hommes d’Arles, qui ont lancé en 2017 « une procédure contre 8 entreprises agricoles du Gard, du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône et une agence d’intérim espagnole pour des conditions de travail relevant de l’esclavage ». Iels les ont attaqué pour travail dissimulé, et une « autre procédure pénale est également en cours, pour les traitements subis, harcèlement moral et sexuel ». Mais l’affaire a été reportée une fois de plus, au 12 mai 2020, car « l’agence espagnole Laboral Terra est en cours de liquidation judiciaire. » [1]

Marseille, capitale de la lecture ?

Après les écoles, les bibliothèques. Les priorités budgétaires de la municipalité laissent toujours songeurs. Alors que les façades (et les églises !) du centre-ville clament les investissements de la Ville dans leur blanchiment, 90 postes sont actuellement non pourvus dans le réseau des Bibliothèques de Marseille. Résultat, la bibliothèque du Panier est maintenant fermée les mardi et mercredi, celle des Cinq-Avenue les jeudi et vendredi, et la section jeunesse de l’Alcazar n’est ouvert plus que de 16h à 19h. [2] Et on ne parle là que du centre-ville !

Transport

Ce lundi, seuls trois trains sur dix roulent dans la région. Otages de la grève, ne désespérez pas ! La région PACA va être la première a faire rouler des trains privés. Muselier (LR), président de la région a annoncé l’ouverture d’appel d’offre pour la ligne Marseille-Toulon-Nice, et pour des lignes autour de Nice. Dans le même temps, elle a voté des dizaines de millions d’économie en fonctionnement interne. Ses salarié.es apprécieront.

On va avoir les trains à l’heure, on va avoir des rabais, avec une qualité de service ! Je vous le parie aujourd’hui !.

Renaud Muselier

On va surtout avoir des trains plus cher, un service moins bon, et puis comme par hasard ce sont les lignes les plus rentables qui sont privatisées, ce qui accélère la casse de la SNCF, avec pour conséquence la fermeture des lignes et la disparition du pouvoir de frappe d’un derniers secteurs syndicale d’envergure. [3]


Article publié le 17 Déc 2019 sur Mars-infos.org