Août 19, 2016
Par Paris Luttes
390 visites


La direction départementale n’a visiblement pas encaissé entre autre la lourde défaite de la directrice de la Plateforme de Distribution du Courrier (PDC) de Brunoy tant dans le rapport de force que sur le terrain juridique ainsi que la résistance acharnée à la Plateforme de Distribution du Courrier d’Orsay… La direction départementale se venge en faisant la chasse aux syndicalistes de lutte : soyons solidaires, céder un peu c’est céder beaucoup !

Théo est postier à Courcouronnes où il est aussi élu SUD PTT au CHSCT. Après l’avoir harcelé, la direction départementale demande son licenciement pour faute grave lors d’une Commission Consultative Paritaire ce lundi 22 août à 9h. Ceci est l’apothéose d’une série de sanctions tendancieuses touchant en plein coeur de l’été les salarié·es de la Plateforme de Distribution du Courrier de Courcouronnes. C’est pourquoi SUD PTT 91 a déposé un préavis pour la journée et appelle à un rassemblement pour soutenir Théo dès 8h devant la poste centrale d’Evry, 7/9 Place Des Terrasses De L’Agora.




Source: