Juillet 8, 2021
Par Rennes Info
257 visites


• En pleine pandémie, les patrons de La Poste auront supprimé 8630 postes de travail (soit 10 bridgestone) en 2020 !! 13 048 départs pour 4 416 recrutements…

• En pleine pandémie, les dirigeants de La Poste ont, de plus, procédé à 922 licenciements..

• En pleine pandémie, les dirigeants de La Poste ont augmenté considérablement la précarité : les dirigeants de La Poste ont augmenté le recours aux intérimaires de 62% par rapport à 2019.

• Ils ont utilisé comme intérimaires l’équivalent en année temps complet de 13 906 emplois (5 fois plus en personnes physiques) et 12 180 CDD.

• Cerise sur le gâteau, la seule catégorie de personnel dont les effectifs augmentent au détriment des autres, ce sont les cadres supérieurs (+117) . Mais on a rarement vu un cadre supérieur tenir le guichet d’un bureau de poste ou faire une tournée de facteurs (sauf en cas de grève !).

• Contrairement aux idées reçues, les postiers ne sont plus majoritairement des fonctionnaires… Les fonctionnaires ne représentent plus que 33% des effectifs.

• Côté salaire, c’est la stagnation voire la régression :

• 45,4% des 189 690 postiers ont un salaire brut mensuel inférieur à 2200

• 70,8% ont un salaire brut mensuel inférieur à 2600 euros (soit 2080 euros net)

• MAIS …. Les 10 plus hauts salaires coûtent 5 508 384 soit 550 838,4 euros par tête (augmentation de 10,2% par rapport à 2019 !). Et ceci sans compter les nombreux avantages en nature !

Voilà le bilan « social » de La Poste..

Voilà pourquoi La Poste fonctionne mal

Voilà pourquoi le nombre de conflits augmente….

Rennes le 8/07/2021

SUD PTT 35




Source: Rennes-info.org