Nous l’avions malheureusement annoncé, le nombre de postiers travaillant en bureau de poste et suspectés d’être malades du Sars-Cov 2 augmentent de jour en jour. 2 cas de suspicions ayant été constatés dans le plus grand et le plus fréquenté des bureaux de poste d’ille et Vilaine, Rennes République, sera fermé demain jeudi 2 avril 2020 pour être « décontaminé »

Mais là où le syndicat SUD-PTT d’Ille et Vilaine considère que La Poste joue avec le feu, c’est que les guichetiers ayant été en contact avec les collègues suspectés d’être malades Covid19 sont traités assez curieusement.

C’est ainsi que la direction veut absolument ouvrir le bureau de poste de Dinard qui était fermé pour suspicion de Covid19 avec des méthodes que nous désapprouvons.

Au lieu de mettre les guichetiers d’un tel bureau en « 14zaine », la direction questionne le personnel avec un seul critère : « As-tu été en face à face à 30 cm pendant plus de 15 minutes avec le collègue suspecté d’être malade du Covid19 ? » Si le collègue répond oui, il est confiné chez lui mais… s’il répond non, il doit retourner au boulot.

Outre le fait que lorsque l’on travaille on ne peut se rappeler de l’ensemble des déplacements et gestes pendant la vacation de travail, on ne sait pas d’où sort ce critère qui n’a pas de support scientifique en l’état actuel des connaissances. Serait-ce qu’à la 16e minute, le guichetier en contact avec le collègue suspecté d’être malade risque alors gros ??

Pourquoi procéder ainsi ? Parce que les dirigeants de La Poste n’ont plus de « ressources humaines » pour faire fonctionner certains bureaux de poste s’ils procèdent réglementairement par un confinement de « 14zaine » ! Au point de recruter 39 intérimaires sur la Bretagne !! Mais au moins du personnel intérimaire contaminé n’est plus à la charge de La Poste !!!

La consigne est de faire retourner au travail le plus possible de guichetiers et le plus vite possible au détriment du simple principe de précaution !

La Poste joue donc avec le feu au détriment des règles de prévention et des mesures pour préserver la santé physique et mentale des agents.

Le syndicat SUD-PTT d’Ille et Vilaine en assez des manquements des dirigeants de La Poste envers la santé des postiers. Non seulement, nous accumulons des faits, des preuves pour envisager une action en justice, mais si cela continue, nous appellerons à faire grève.

Rennes le 1 avril 2020

Pour le bureau départemental

Y. Brault

S. Bourgin


Article publié le 02 Avr 2020 sur Rennes-info.org