Mai 16, 2021
Par Le Monde Libertaire
288 visites


Traduction Monica Jornet Groupe Gaston Couté FA

le 21 avril 2021
Nous n’avons pas vu passer grand-chose provenant de la Maison Blanche pour le moment sur la politique nucléaire. La seule chose qu’ils ont faite, et très rapidement, a été de revenir sur la prolongation du nouveau traité START avec la Russie, ce qui était facile à faire et que Donald Trump aurait pu faire à tout moment mais ne l’a pas fait. Donc, une fois de plus, nous restons dans la même logique du processus de contrôle des armements, dit Cirincione, qui ajoute :
Je pense qu’il va maintenir la plupart des armes existantes. Rien n’indique à mes yeux que président Biden va annuler la moindre arme dont Donald Trump ait été à l’iniitiatice : un nouveau missile de croisière lancé en mer, un nouveau missile de croisière tiré dans les airs, la nouvelle ogive à faible rendement pour les missiles balistiques lancée depuis un sous-marin.

Et ce n’est pas la récente proposition de budget “défense” par Biden qui ferait changer d’avis Cirincione, il s’en explique pour Phoenix Media Co-op :
Biden pourrait éventuellement réduire les programmes, les retarder un peu et annuler un ou deux des plus petits programmes, comme l’ogive à faible rendement ou le SLCM [missile de croisière lancé depuis un sous-marin], mais il ne fera rien de plus.

Le pouvoir des lobbies
Cirincione poursuit en évoquant le rôle que le lobby du commerce des armes est susceptible de jouer pour s’assurer que M. Biden n’apporte aucun changement significatif à sa politique :
Avant tout, il semble qu’il va poursuivre le programme de missiles balistiques intercontinentaux. Il s’agit d’un programme énorme… et très déstabilisant qui va coûter environ 264 milliards de dollars sur la durée de vie du programme. Il coûte environ 100 milliards de dollars selon Northrop Grumman, qui a une source exclusive d’information.

Vous allez donc assister à un lobbying intense de la part des entreprises de défense pour conserver ces armes dans le budget. Et je pense que le personnel du ministère de la Défense est enclin à suivre leur feuille de route, à continuer à fabriquer les armes. Et vous avez un parti républicain qui en fait une question importante. Donc, si Biden faisait quoi que ce soit, la moindre réduction possible des armes nucléaires, on crierait qu’il affaiblit l’Amérique, qu’il la laisse sans protection.




Source: Monde-libertaire.fr