Quelle est la place des femmes dans le projet politique de l’extrême-droite ?À voir l’inquiétante montée des mouvements d’extrême droite à travers le monde, c’est une question que l’on peut légitimement se poser. En effet, les droits des femmes sont font l’objet d’une offensive intranionale des réactionnaires de tous bords : remise en cause du droit à l’avortement, réassignation des femmes à une place de mère/épouse etc.

À voir l’inquiétante montée des mouvements d’extrême droite à travers le monde, c’est une question que l’on peut légitimement se poser.

En effet, les droits des femmes sont alors systématiquement attaqués : remise en cause de l’avortement, réassignation des femmes à une place de mère/épouse etc.

Quelle vision du rôle de la femme les partis d’extrême-droite ont-ils ?

Comment cela se traduit-il concrètement dans le quotidien des femmes des pays déjà aux mains de l’extrême-droite ?

Quels moyens pour lutter contre ?

Autant de questions sur lesquelles nous aimerions réfléchir ensemble. Pour cela nous invitons trois femmes venant de pays où l’extrême-droite est au pouvoir ou à sa porte : Brésil, Italie, Allemagne. Ce sera l’apéro-débat mensuel de février du groupe Grand Paris Sud d’Alternative Libertaire.

Parce qu’il est urgent d’être solidaires, parce que nous ne devons pas attendre avant de lutter où que l’on soit contre l’extrême droite, soyons nombreuses et nombreux le mercredi 20 février 2019 à partir de 19h au Kaf’Conc (114 rue de Tolbiac, Paris 13).