Comme vous le savez peut-être nous sommes désormais actifs sur Facebook. Certains diront que cela est pour le meilleur (toucher de nouvelles personnes, faire découvrir l’anarchisme via un autre média, pouvoir renvoyer à un support connu) et d’autres pour le pire (utilisation d’une plateforme capitaliste, qui surveille ses utilisateurs, qui propose de la pub à foison etc.).
Une des raisons majeures de notre présence sur le réseau était toutefois que, bien que nous n’y étions pas, nous autres mandatés au Monde Libertaire, nous étions néanmoins « représentés » de façon absolument non voulue. En effet une page « Le Monde Libertaire » existait avant la nôtre : que nous le voulions ou non, nous étions sur les réseaux. Autant faire en sorte que nous y soyons vraiment plutôt que par le biais d’une page qui partage des posts douteux et finalement très peu d’articles tirés du ML en ligne.
Nous ne sommes pas spécialement attachés à la propriété en tant qu’anarchistes : que les gens se revendiquent du Monde Libertaire ne nous dérange pas plus que cela, faisons vivre les idées anarchistes sans querelles de chapelle. Néanmoins, qu’un individu se serve du nom du journal pour propager des idées douteuses et parfois confusionnistes en notre nom nous semble intolérable : qu’il le fasse en son nom propre. En effet, ladite page a été jusqu’à pousser l’usurpation jusqu’à reprendre le bandeau du journal comme image de fond d’écran, pour pousser la confusion toujours plus loin.

En décembre dernier nous avions, via le réseau, précisé que la page Le Monde libertaire – Officielle (https://www.facebook.com/MondeLibertaire ) était la nôtre, que la page in-officielle n’avait aucun rapport avec le Comité de rédaction du Monde Libertaire, qui gère le site Internet et bien sûr le ML papier. Néanmoins, il a été impossible, malgré la participation de plusieurs abonnés qui ont notifié l’autre page comme une usurpation, de sortir de l’ornière.
Nous souhaitons donc préciser avec ce texte, via le ML en ligne, pour que cela ne souffre d’aucune ambiguïtés, la situation auprès de nos lecteurs et abonnés.

Le CRML


Article publié le 20 Mai 2019 sur Monde-libertaire.fr