Décembre 26, 2021
Par Expansive
345 visites


Pour commencer la nouvelle année 2022 -que nous nous souhaitons plus intéressante pour les exploités que le piètre spectacle de la mascarade électorale à venir- le groupe La Sociale propose une discussion autour de l’ouvrage de Fabrice Flipo “La numérisation du monde – un désastre écologique” paru aux Editions de l’Echappée en 2021.

Depuis l’émergence dans nos vies de l’internet vers le milieu / fin des années 90, les rapports sociaux, économiques et humains ont considérablement évolués. La technologie aura permis une formidable accélération et mondialisation du capitalisme. Ces transformations ont un prix : celui, entre autre, de l’augmentation de la productivité, de la consommation énergétique, de la dégradation de l’environnement, de la désocialisation et de la pression psychique liées à l’hyper-connectivité.

Et encore, nous n’avons rien vu : l’arrivée de la 5G, des usages associés incluant les objets connectés, sont annonciateurs de bouleversements encore plus importants dans la décennie à venir.

Une camarade introduira la causerie en se nourrissant de sa lecture.

Au-delà du numérique, il sera question du type de société que nous souhaitons. En particulier dans une civilisation en cours d’effondrement, quel rapport politique l’humanité entend-elle développer pour la gestion de ses besoins dans un environnement contraint ? Le développement continuel des forces productives est-il compatible avec un écosystème fini ? Finalement, puisque numérique et capitalisme sont synonymes, pour se passer du numérique, ne faut-il pas se passer du capitalisme et réciproquement ?




Source: Expansive.info