Septembre 4, 2021
Par Le Monde Libertaire
113 visites


D’une maniĂšre gĂ©nĂ©rale, l’histoire Ă©crite sous la forme de roman permet au narrateur de prendre quelque libertĂ© avec le style plus aride des travaux historiques. Au mĂȘme titre que Meurtres pour mĂ©moire de Didier Daeninckx, le rĂ©cit de David Hury est une rĂ©ussite.

Il s’inspire de la vie d’un jeune marocain dont il a retrouvĂ© trace dans les archives de police et par diffĂ©rents tĂ©moignages pour construire un roman haletant.

Mustapha est un gamin du bled de Figuig au Maroc, nĂ© dans les annĂ©es 1920. Il s’installe en France Ă  la faveur de la DeuxiĂšme Guerre mondiale, non sans avoir frĂ©quentĂ© les milieux nationalistes maghrĂ©bins proches du mouvement de Messali Hadj, le Parti du Peuple algĂ©rien, participĂ© Ă  la RĂ©sistance oĂč il devient Gustave.
Le hĂ©ros reste Ă  Paris, il exerce tour Ă  tour les mĂ©tiers de chauffeur de taxi puis de gĂ©rant d’un hĂŽtel-restaurant.

Lorsque Ă©clate, la guerre d’AlgĂ©rie, une France dĂ©fendant son empire colonial, marquĂ© par un racisme systĂ©mique, Gustave redevenu Mustapha choisit d’aider le FLN. ConfrontĂ© Ă  la rĂ©pression policiĂšre notamment lors du 17 octobre 1961, son cafĂ© est dĂ©truit par un attentat de l’OAS.

Par un jeu habile de reconstruction, l’auteur nous fait voyager entre les pĂ©riodes permettant de croiser les ombres d’une histoire de France un peu blafarde. Une vraie rĂ©ussite.

Mustapha s’en va en guerre, David Hury. Riveneuve Ă©ditions 2021 626 p. 22 €




Source: Monde-libertaire.fr