229 visites

Dès janvier 2018, onze vaccins (1) seront obligatoires, au lieu des trois précédemment prescrits – diphtérie, tétanos et polio. Pourquoi pareil emballement gouvernemental pour les imposer, alors que l’inoculation de ces trois seuls vaccins (en rupture de stock) semblait faire consensus chez les parents et les médecins ?


Courant Alternatif, Mensuel anarchiste-communiste




Source: