Illes sont parti.e.s de Marseille, Rennes, Toulouse, Lille, Strasbourg, Montpellier ou Grenoble, et traversent le pays. Ce vendredi 9 octobre, un collectif d’associations et de syndicats se mobilisera pour accueillir une cinquantaine de participant.e.s Ă  cette marche, parti.e.s de Strasbourg le 2 octobre, en passant par Phalsbourg, Saverne, LunĂ©ville et Leyr.

Vous pouvez les soutenir en venant réclamer avec elles et eux leur droit de vivre dignement. Rejoignez-les place Simone Veil à Nancy le vendredi 9 octobre de 17h à 19h pour exiger la régularisation de tou.te.s les sans papier.e.s et la fermeture de tous les centres de rétention.

L’étape suivante sera Metz.

Rappel du contexte : À l’appel de vingt collectifs de sans papier.e.s et de plus de 230 organisations, des sans papier.e.s et leurs soutiens marchent depuis le 19 septembre des quatre coins du pays pour atteindre Paris le 17 octobre, oĂč illes manifesteront en hommage Ă  toutes les victimes du colonialisme, du racisme et des violences policiĂšres, des politiques anti-migratoires et des contrĂŽles au faciĂšs, et pour imposer la rĂ©gularisation de tou.te.s les sans papier.e.s.

Vous pouvez trouver un suivi national de la marche ici :

Suivi de la marche des sans papier.e.s

La marche des solidaritĂ©s a lieu Ă  partir du 19 septembre avec en point d’orgue, l’arrivĂ©e Ă  Paris et la marche sur l’ElysĂ©e le 17 octobre 2020. Suivi Ă©tape par Ă©tape, de la grande marche vers la rĂ©gularisation de tou.te.s les sans papier.e.s ! Dans l’Est, la marche partira de Strasbourg le 3 octobre et passera par Nancy le 9 octobre, et Metz le 10.


Article publié le 08 Oct 2020 sur Manif-est.info