Juin 11, 2020
Par Le Numéro Zéro
274 visites


[extrait]

Alors que la crise sanitaire n’est pas terminée, la mairie de Saint-Étienne a (en toute illégalité) fait couper l’eau à la trentaine de demandeurs d’asile qui (sur)vivent au squat de la poste de Solaure. Occupée depuis avril 2019, la mairie avait lancé une procédure pour expulser les personnes présent.es. Cette expulsion avait été rejetée par le tribunal administratif de Lyon.


ACTUALITÉS

/
,
,
,




Source: Lenumerozero.info