Juin 20, 2016
Par Le Monde Libertaire
43 visites


par pat de botul le 20 juin 2016

La lutte sociale vue par un journaliste du monde

Lu ce matin dans les colonnes du Monde : “Les manifestations contre la loi travail ont été émaillées de violents incidents attribués généralement aux « casseurs ». Ce mot trop usité occulte la stratégie délibérément mise au point par des groupes de l’ultragauche engagés dans une logique implacable de « confrontation avec l’Etat ». La violence de ces activistes s’exerce contre les symboles de ce qu’ils exècrent : les policiers, les banques, les agences d’intérim ou encore les sièges du Parti socialiste. Ils harcèlent continûment les policiers afin de pouvoir mieux dénoncer la répression qui a, en effet, dérapé à plusieurs reprises. Ces militants fustigent l’état d’urgence qui, à leurs yeux, dévoile le vrai visage répressif de l’État, puisqu’ils n’accordent aucune considération à la menace djihadiste, considérée par eux comme étant un dérivatif des luttes sociales”. Ça c’est ce qu’on appelle de l’info !…

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …




Source: