La partie brestoise de la Cucaracha est revenue en rade un peu tatouée, le cerveau redimensionné et le disque dur plein, après quelques mois passés en Argentine à faire de la radio. Beaucoup de sons sont traduits en français et écoutables sur www.mixcloud.com/LaCucaracha.

Par Indymedia Nantes,

Source: http://nantes.indymedia.org/articles/42351