Septembre 24, 2019
Par Le Monde Libertaire
27 visites


Des centaines de Marocaines se sont déclarées “hors-la-loi” en proclamant avoir déjà violé les lois “obsolètes” de leur pays sur les mœurs et l’avortement, dans un manifeste publié, lundi 23 septembre, dans plusieurs médias marocains au nom des libertés individuelles.
“La culture du mensonge et de l’hypocrisie sociale génère la violence, l’arbitraire, l’intolérance. Ces lois, liberticides et inapplicables, sont devenues des outils de vengeance politique ou personnelle”, déclare le manifeste lancé sous forme de pétition ouverte aux hommes.
Adil El Miloudi, chanteur marocain très populaire, va-t-il la signer ? Lui qui en juin dernier, sur un plateau télé, avait dit : “Celui qui ne tabasse pas sa femme n’est pas un homme”avant de préciser : ” Au Maroc, cela est normal, chacun peut faire ce qu’il veut de sa femme, la frapper, la tuer.”




Source: Monde-libertaire.fr