Novembre 16, 2017
Par Indymedia Bruxsel
5 visites


Global

|
,
,

Charlie Hebdo accuse, dans sa dernière une, Edwy Plenel d’avoir fermé les yeux sur les agressions dont Tariq Ramadan est aujourd’hui accusé. Une mise au piloris sans preuve. D’où le soutien sans faille de Regards au patron de Mediapart et à ses équipes.

S’il est bien une liberté dont la privation entraîne toutes les dérives, c’est bien celle de la presse. Socle essentiel de nos démocraties contemporaines, la presse libre mérite les combats qui sont menés en son nom : les dictatures, qu’elles soient (…)




Source: