Février 25, 2019
Par Union Syndicale Solidaires
159 visites

Ce vendredi 22 février s’est déroulée dans de nombreuses villes du pays une deuxième journée de grève des « jeunes pour le climat ».

Cette mobilisation répond à l’appel international lancé autour du mot d’ordre #FridaysForFuture et #YouthStrike4Climate à l’initiative de la militante suédoise Greta Thunberg, venue à Paris pour l’occasion.

Pour Raphaël Pradeau, porte-parole d’Attac : « les jeunes ont sans doute compris une chose que la plupart de leurs aîné·e·s refusent d’admettre : il nous faut bousculer les dirigeants politiques et économiques pour les obliger à prendre des mesures qui transforment en profondeur notre insoutenable système économique, sans quoi l’urgence climatique et sociale sera toujours reléguée au second plan. »

[…]




Source: