La Guillotière en Grève : départ groupé en manif jeudi 13 février

Près de 2 mois de manifestations et actions contre la réforme des retraites se sont écoulés. Aujourd’hui la détermination est toujours présente mais le mouvement cherche un nouveau souffle.

Jeudi 13 février, à 11h30 retrouvons nous sur la place du pont pour un départ groupé vers l’Hôtel de ville, départ de la manifestation interprofessionelle contre la réforme des retraites.

A Paris depuis plusieurs semaines déjà, des collectifs de quartier s’organisent dans la grève. Avant chaque manifestation, grévistes de la ratp, de la SNCF, étudiant.es, professeurs, lycéen.es et précaires, mais aussi retraité.es, sans papiers, toutes celles et ceux qui s’opposent à l’offensive de la macronie, se rassemblent pour rejoindre en cortège le départ des grandes manifestations.

Face à la répression toujours plus brutale contre les piquets de grévistes ; Face aux gardes à vue massives de lycéen.es s’opposant à la reforme du bac ; Face à la mollesse des appels des inter-syndicales, l’appel est lancé à se retrouver dans chaque arrondissement pour se ressaisir de la question de la grève à l’échelle du quartier.

A Lyon comme ailleurs, nous ne pouvons nous limiter à dénoncer la politique de ce gouvernement, et cette réforme en particulier : cela fait trop d’années que nous voyons notre ville et nos quartiers se faire bouffer par l’essence même de ces politiques néolibérales. Trop d’années que nous voyons nos amis et voisins contraint de partir de leurs propres quartiers où ils n’ont plus les moyens de vivre. Trop longtemps que les élus lyonnais, Collomb en tête, gèrent la ville comme une entreprise, pour attirer les capitaux au détriments de ses habitantes et habitants.

Depuis des années, des habitant.es de différents quartiers de l’agglomération lyonnaise tentent de s’opposer à la rénovation urbaine imposée par la Métropole. Tous arrivent au même constat. La métropole ne négocie pas avec les habitant.es. Elle leur chie dessus.

Sous couvert de processus de concertation, elle endort et épuise toute tentative d’opposition à ces projets. De la Croix Rousse à la Part dieu, de Gorge de Loup à la Guillotière, de Vaulx-en-Velin à Vénissieux, le clan Collomb impose une offensive de réhabilitation à marche forcée. Que restera t-il de nos quartiers dans 10 ans si nous les laissons faire ?

Aujourd’hui à la Guillotière, le quartier est en ébullition. Les grues et les chantiers se multiplient. Le conseil municipal veut fermer snacks et petits commerces de proximité.

De nombreux voisins et voisines se voient obligés de quitter le quartier en raison des loyers qui augmentent. Les passants de la place du pont sont régulièrement harcelés par des contrôles de police et de douane à répétition. Cela ne peut plus durer.

Jeudi 13, à 11h30 retrouvons nous sur la place du pont pour un départ groupé vers l’hôtel de ville, départ de la manifestation interprofessionelle contre la réforme des retraites. Convergeons depuis tous les quartiers ! Banderoles, pancartes, sono, slogans, affiches, fanfares, réunissons toute notre inventivité et détermination en un même point avant d’aller battre le pavé.

Ce qui est est, ce qui n’est pas est possible !

La Guillotière ne battra pas en retraite !

Guillotin.es ! Passons à l’action !


Article publié le 12 Fév 2020 sur Rebellyon.info