Une histoire des luttes des classes populaires en France à la « Belle Époque » à partir de Le Temps des révoltes. Une histoire en cartes postales des luttes sociales à la « Belle Époque » (L’Échappée, 2015) et de Le goût de l’émeute. Manifestations et violences de rue dans Paris et sa banlieue à la « Belle Époque » (L’Échappée, 2012) – avec l’auteure, Anne Steiner, maître de conférences à l’Université Paris 10 Nanterre, également auteure sur ce sujet de Les En-Dehors. Anarchistes individualistes et illégalistes à la Belle Époque (L’Échappée, 2008) et de Rirette l’insoumise (Mille Sources, 2013).

La guerre sociale en France. Les luttes des classes populaires à la « Belle Époque » (1905-1914)
Avec un rappel du contexte politique, social et syndical de l’époque. Avec une histoire de la grève des mineurs de Nord de mars-mai 1906 suite à la catastrophe de Courrières (1 099 morts). Avec une histoire de la grève de 1905 des ouvriers producteurs de porcelaine de Limoges. Avec une histoire des grèves des travailleurs des carrières de Draveil et de Villeneuve-Saint-Georges (région parisienne) de 1908 et de leur répression féroce (de pair avec celle du syndicalisme révolutionnaire). Avec une histoire de la révolte des vignerons de Champagne et du Midi. Avec une histoire de la grève et de l’émeute des ébénistes parisiens. Avec une histoire de l’émeute en réaction à l’exécution du pédagogue anarchiste Francisco Ferrer. Avec une conclusion au sujet de l’horizon émancipateur des luttes des classes populaires en France à la « Belle Époque », celui d’une grève générale menée par un syndicat révolutionnaire en vue d’une sortie du capitalisme [1 heure 10 minutes]

By Paris Luttes,

Source: http://paris-luttes.info/la-guerre-sociale-en-france-les-11676