Mai 15, 2019
Par Demain Le Grand Soir
189 visites

Avec Ă  son actif cinq albums et des rĂ©fĂ©rences comme Brassens ou Renaud, on pouvait se dire que Marie Ă©tait quelqu’un sur qui il fallait compter dans le camp des progressistes.

On en Ă©tait loin : catho comme ce n’est pas possible, Ă©lectrice de l’UPR, elle “en pince” de plus pour le fasciste Alain Soral et son site “EgalitĂ© et RĂ©conciliation”, oĂč dĂšs 2014, elle accorde un interview…
. Dans sa foulĂ©e, elle “en pince” aussi pour DieudonnĂ©…

Triste positionnement pour “la gentille” Marie…




Source: Demainlegrandsoir.org