Les réunions à venir

Réunion Publique

Mardi 27 novembre 2018 de 18H00 à 20h00

Lieu : Salle du Syndicat des Architectes, 130 Avenue du Prado (premier Prado), 13008 Marseille

Manifestation

Samedi 1er décembre 2018 de 11H00 à 13h00

Lieu : Ombrière du Vieux Port

Rassemblement

Lundi 10 décembre 2018 à partir de 7h30

Lieu : Entrée du Conseil Municipal à l’espace Bergamon

Nous sommes de plus en plus nombreux …
La galéjade a bien trop duré …

Le lundi 10 décembre se tiendra le conseil municipal de notre ville, cinquième et dernier de l’année (oui vous avez bien lu : il n’y a que 5 Conseils Municipaux par an).

Nous serons présents comme tous les conseils municipaux pour dénoncer le mode de réalisation de déconstruction et reconstruction de 34 écoles en PPP sur les 446 écoles, choix qui va acter pour les 25 années à venir un budget supplémentaire de fonctionnement de près de 40 millions d’euros annuels, soit presque le double du budget de fonctionnement de nos 446 écoles publiques actuelles !

C’est la double peine : Après avoir subi 25 années d’inaction et de délaissement, nos écoles publiques devront désormais encore faire avec 25 ans de contrats toxiques passés avec les majors du BTP (Eiffage, Bouygues, Fayat, Vinci, NGE)…

Triste sort que d’être une école marseillaise…

Le lundi 10 décembre, une délibération arrivera au vote pour autoriser à ce que notre maire Mr Gaudin signe le premier des contrats de partenariat Public-Privé et ce sans aucun débat.

Cette notification du premier contrat est déjà prévu en coulisse dès le lendemain soit le mardi 11 décembre. Ils ne perdent pas de temps.

Un contrat PPP précise le programme technique et fonctionnel des écoles qui seront construites, les éléments financiers (les redevances, l’investissement qui sera financé à hauiteur de 70% par la ville, l’exploitation et la maintenance, les grands travaux prévus sur la durée du contrat, la valorisation du foncier), les règles de suivi de la performance du Partenaire Privé et les éventuelles pénalités.

Nous ne savons rien de ce contrat, même les élus siégeant au Conseil Municipal ne savent rien de ce contrat qui est frappé du sceau du secret des affaires. Seuls Messieurs Gaudin & Blum, deux ou trois (plutôt deux… enfin surtout un…) hauts fonctionnaires et les Assistants à Maitrise d’Ouvrage connaissent l’étendue du contrat.

Malheureusement, comme tel est souvent le cas avec les contrats PPP, dans moins de deux ans, les décideurs (élus qui vont signer) ne seront plus là, les investigateurs (hauts fonctionnaires) ne seront plus là (ou le sont déjà plus, ils ont déjà pris leurs marques dans la tour La Marseillaise), les conseilleurs (AMO) ne seront plus là ou les interlocuteurs auront changé, les interlocuteurs des partenaires privés seront partis sur d’autres parties de chasse de PPP.

Seuls les marseillais seront là, écoliers, usagers, instituteurs, ATSEM, contribuables … avec des contrats chevillés au corps pour un montant global d’1 MILLIARD sur 25 ans …

Demande auprès des journalistes : lors de la conférence de presse précédent le conseil municipal, nous savons que l’urgence de notre ville est dans le logement indigne, mais sollicitez la ville sur cette délibération, demandez-leur si le contrat sera rendu public en partie, demandez-leur quelles ont-été les concertations avec les usagers qui nous étaient promises, demandez-leur comment ont été valorisées les emprises foncières (construction de logements, …), demandez-leur comment et sur quels budgets de fonctionnement vont être pris les redevances, demandez-leur comment la ville peut assumer d’aller emprunter 357 millions d’euros à la Banque Européenne d’Investissement (BEI) (et banques commerciales) pour soutenir financièrement les majors du BTP alors même que le budget de fonctionnement annuel pour nos 410 écoles restantes est de 20 millions d’euros annuel (32 millions moins les dotations aux écoles privées) !

Nous seront là le lundi 10 décembre pour interpeller les élus et défendre notre service public ! Il faut interpeller les élus que vous connaissez autour de vous ! leur demander de ramener à la raison notre maire et de rouvrir le débat !

Il reste une fenêtre d’action pour en sortir digne : signer la pétition en ligne de deux élus siégeant au conseil municipal, qui propose par un point du règlement du Conseil Municipal à ce que le débat soit remis aux votes !!

Partageons et signons la pétition, la démocratie doit vaincre sur cette décision !

https://www.change.org/p/marseille-face-%C3%A0-la-privatisation-de-nos-%C3%A9coles-un-autre-projet-est-possible

***

Ce que nous réclamons …

Réaliser un audit sur les besoins de l’ensemble des écoles marseillaises

C’est la base de toute stratégie de patrimoine. Force est de constater que la précipitation et le mode de sélection des sites s’est fait sans audit ou diagnostic terrain. Le montant de 480 000 €HT du marché remporté par le consortium TAJ, Finance Consult et Artelia pour nous « conseiller » le mode de réalisation PPP, aurait pu être utilisé pour réalisé un audit pragmatique terrain de l’ensemble des 446 écoles et ce dans un délai de six mois.

Bâtir un plan pluriannuel d’investissement dans les écoles

Rien ne transparait sur le plan pluriannuel d’investissement des écoles, qui devrait le seul outil s’il devait en exister qu’un d’un bon gestionnaire de patrimoine…

Réaliser une reconstruction-rénovation avec une MOP (maîtrise d’ouvrage publique)

Aux détracteurs de la loi MOP qui lui reprochent d’induire des temps d’études plus long, nous répondons que ce temps est nécessaire et que justement l’esprit de la loi MOP est de permettre à la maitrise d’œuvre et la maitrise d’ouvrage de phaser et contrôler à chaque phase les avancées des études. Et puis, entre nous, construire une école est l’acte de construction le plus simple pour une collectivité…

Conserver la gestion publique du projet et de la maintenance des écoles

Qui peut prévoir dans les prochaines années l’impact des nouvelles technologies dans les méthodes d’apprentissage, les conséquences sur le bâti et les équipements, et l’évolution démographique de nos quartiers. Le mode PPP sanctuarise, fige la maintenance par le programme spécifié dans le contrat PPP, tout écart qui sera hors programme sera de facto à négocier, à arbitrer et assurément la collectivité sera perdante financièrement …

Effectuer un prêt auprès de la banque européenne (avec des taux très bas)

Notre ville, Marseille, deuxième ville de France, est la ville qui sollicite le moins la banque européenne … pourquoi ? …

Obtenir un prêt spécial auprès de l’Etat, face à la situation catastrophique

***

***

Comment se fait-il que Jean-Claude Gaudin soit toujours maire de Marseille ?

Billet du vendredi 23 novembre 2018 par Thomas Legrand

« Marseille, le grand gâchis !

Qu’une telle ville si vivante et riche ait été gérée de la sorte, à l’ancienne, avec les codes et les réflexes antédiluviens de la notabilité et du copinage par un maire dont la bonhomie sympathique et chantante le dispute (au mieux) à l’incompétence (au pire), au cynisme, est un crève-cœur pour tous les amoureux et les habitants de ce qui devrait être la deuxième ville de France.



La suite sur https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-politique/l-edito-politique-23-novembre-2018

***

Des écoles du privé avec fonds publics

En analysant le Compte Administratif 2017 pour éplucher les dépenses de fonctionnement et d’investissements affectées à nos écoles publiques marseillaise, nous sommes tombés page 64 sur une ligne intitulée 6558 – Autres contributions obligatoires pour un montant de 11 677 076,98 €, soit 36% du budget de fonctionnement pour l’enseignement du premier degré.

Nous avons cherché à quoi pouvait correspondre … nous avons cherché … cherché … puis trouvé …

A lire ici : https://marseille-contre-les-ppp.fr/des-ecoles-privees-avec-des-fonds-publics/

plus d’infos :

https://marseille-contre-les-ppp.fr/

Marseille Contre les PPP

contact chez marseille-contre-les-ppp.fr

https://marseille-contre-les-ppp.fr

Source: http://www.millebabords.org/spip.php?article32404 -