Juin 30, 2016
Par Le Monde Libertaire
45 visites

Les cinq associations qui interviennent dans les camps de rétentions, où sont placés les étrangers en situation irrégulière en vue de leur expulsion ont rendu leur rapport. Le recours à l’enfermement, méthode privilégiée par les autorités, en France et en Outre-mer a touché 230 000 femmes, hommes et enfants (10 % des détenus sont mineurs) entre 2011 et 2015. Pour les associations, “cette privation de liberté s’est banalisée, alors que trop souvent l’enfermement est inutile voire




Source: