Février 14, 2020
Par SCALP - No Pasaran 34
238 visites


Près de deux mois après l’agression armée revendiquée par un groupuscule néonazi contre les étudiants mobilisés de l’Université Paul Valéry Montpellier 3, c’est le groupuscule de droite réactionnaire « La Cocarde » qui tractait ce jeudi 30 janvier à l’Université de Montpellier (UM).

La haine et le nationalisme sont des poisons, restons vigilants.




Source: Scalp34.wordpress.com