Novembre 24, 2020
Par Union Syndicale Solidaires
337 visites


L’Union syndicale Solidaires proteste contre l’annonce par le Ministre de l’IntĂ©rieur de la dissolution du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) et tient Ă  apporter son soutien et Ă  ses membres.

Cette organisation dĂ©nonce et lutte contre les actes et discriminations dont les personnes de confession musulmane ou considĂ©rĂ©es comme telles sont victimes, que ces actes soient commis par des personnes, des institutions ou l’État lui-mĂȘme.

Cette dĂ©cision est particuliĂšrement grave et tend Ă  montrer que le gouvernement ne supporte ni cette libertĂ© d’expression lĂ , ni l’organisation des victimes du racisme par leur propres moyens, remettant ainsi en cause la libertĂ© d’association.

Elle s’inscrit dans un durcissement autoritaire et rĂ©actionnaire du gouvernement qu’incarnent les deux projets de loi liberticides sur le “sĂ©paratisme” et la “sĂ©curitĂ© globale” mais aussi les amalgames et stigmatisations colportĂ©es par plusieurs ministres en exercice, y compris Ă  l’encontre de syndicats et associations du mouvement social.

Solidaires appelle à refuser les divisions, à se battre contre tous les racismes, à défendre les libertés publiques, et à construire des réponses aux urgences sociales.


Documents à télécharger

Article publié le 23 novembre 2020




Source: Solidaires.org