Janvier 31, 2022
Par CNT AIT Toulouse
327 visites

Accueil > Luttes > La déshumanisation des rapports humains nous prépare une société (…)

Pôle Emploi veut des chômeurs sans papier…

D’ici peu les agences pôle emploi ne recevront plus de courrier postal en effet celui-ci sera directement redirigé vers un prestataire privé pour y être scanné puis redirigé vers l’agence !!! Un envoi par la poste à ce prestataire privé coûtera 7 euros l’enveloppe.

Cela démontre la totale déshumanisation des rapports. Il n’y aura plus d’urne pour déposer les documents papiers. L’usager arrivant à l’accueil sera obligatoirement redirigé vers un ordinateur.

Déjà des agents du service entreprise refusent les CV papiers.

Des agents du service indemnisation refusent les demandes de renouvellement ASS papier ainsi que les demandes d’indemnisation avec les éléments les concernant sur papier Tout cela au motif que chacun aurait un portable adéquat pour scanner, télécharger puis envoyer les documents.

En 2021, dix millions de personnes ont fait appel aux organisations humanitaires pour leur alimentation ; devront elles aussi dépendre des dames patronnesses pour leur relation avec Pôle emploi ?

Une action possible envoyer pléthore de courrier par voie postale afin d’engorger les services et dénoncer cette déshumanisation.

Au sein des agences pôle emploi, c’est le trouble de plus en plus d’agents font porter sur leurs collègues la maltraitance qu’ils subissent : par exemple, pressions pour remplir les objectifs : nombre d’entretiens téléphoniques et non physiques, nombre de courriels stéréotypés obligatoires, etc.

Travailleur sans emploi, c’est le moment ! L’institution pôle emploi nous appartient comme tout ce qui devrait être un service public, alors agissons. 

Les bourses du travail devraient remplacer cette institution, nous devons déjà agir pour que nous puissions agir sans les syndicats réformistes, sans les patrons.

CHACUN selon ses moyens a chacun selon ses besoins.

Une employée de Pôle emploi en colère

Pôle emploi et chômeur défunt.

Pôle emploi envoie un courrier au défunt. Après avoir reçu le faire-part de décès. La démarche de l’institution est déjà remarquable, par le fait d’écrire à un défunt.

Ce courrier lui indique que Pôle emploi a bien pris en compte l’information par le défunt qu’il n’est plus à la recherche d’emploi. Et que, de ce fait, il cesse d’être inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi.

Une honteuse distorsion des faits.

Cette administration précise que si le défunt “bénéficie” du RSA, cette décision est adressée au Président du conseil départemental qui pourra décider d’interrompre le versement de ce revenu.

L’administration précise aussi que le défunt conserve l’accès à l’espace personnel www.pole-emploi.fr

Et que si le défunt est toujours à la recherche d’un emploi, il devra se réinscrire comme demandeur d’emploi en utilisant le service.

Cocasse.

Voilà où nous emmène la néo-dictature politico-capitaliste, l’IA, Inintelligence artificielle, « l’accélération digitale » pour ne pas dire “emballement numérique mal compris”, dans nos vies virtualisées.




Source: Cntaittoulouse.lautre.net