Octobre 15, 2021
Par Yannis Youlountas
235 visites


.

Appel à soutien urgent, alors que l’assemblée du squat vient de faire un choix très courageux :

.

LA CUISINE ET LA RÉSERVE DU NOTARA 26 SONT VIDES !

Depuis trois jours, nous sommes en alerte rouge aux côtés du dernier squat de réfugié-es/migrant-es qui résiste encore à Exarcheia : le grand Notara 26*.

.

Mardi soir, lors de l’AG du squat à laquelle nous participions, deux choses très importantes se sont produites :

1- nous avons appris que la cuisine et la réserve étaient arrivées au point zéro de stockage ;

2- pourtant, dans le même temps, les réfugié-es et migrant-es du squat (adultes et enfants) ont décidé unanimement de refuser une proposition d’aide alimentaire venue d’une ONG qui collabore avec les horribles camps qui sont la honte de l’Europe en Grèce.

.

Pour mieux comprendre, cette proposition d’aide consistait à leur amener, trois fois par semaine, les restes alimentaires non consommés (le plus souvent refusés) par les malheureux migrant-es enfermé-es dans les camps de l’Attique. Cette nourriture infâme, absolument dégueulasse de l’avis de tou-tes, est aussi ignoble dans sa provenance et sa vocation. Les résident-es du Notara 26 avaient un autre argument pour refuser : empêcher que les responsables du camp et l’ONG qui collabore avec eux puissent se prévaloir de nourrir le squat le plus réputé d’Athènes, jusqu’ici magnifiquement autonome et insoumis, à l’écart des calculs et des compromissions.

Ce courage extraordinaire, alors que les ventres sont vides, et ce niveau de conscience politique de la part de tou-tes, sans exception, nous a beaucoup émus.

.

Dès le lendemain, nous avons donc essayé de trouver des solutions, mais nous n’avons pas réussi :

1- il ne reste presque plus rien de l’appel du 9 septembre pour les réfugié-es afghan-es bloqué-es dans les îles (nous n’avions alors plus du tout de lait infantile ni de couches pour les bébés, notamment en Crète) et, malgré un petit sursaut, l’objectif n’a pas été atteint : http://blogyy.net/2021/09/29/collecte-urgente/ (point sur la situation trois semaines plus tard, aujourd’hui, nous sommes environ à 50% de l’objectif).

2- l’argent transmis ces derniers jours pour Giorgos, Nikos et leur groupe ne peut pas changer de destinataire, même pour une partie, c’est notre déontologie à tou-tes auprès des soutiens qui ont participé à ça (de plus, 95% de l’argent a déjà été déjà transmis).

Dans l’urgence, 4 d’entre nous viennent de réunir leurs modestes deniers personnels sur place pour aller faire rapidement des premières courses avec les résidents mandatés de la cuisine (Anne 100 + Maud et Yannis 100 + José 100 + Anepos 126 = 426 euros au total).

.

Mais il faudrait rapidement réunir trois fois plus : au moins 1500 euros. Le montant idéal serait 3000 euros, vu que nous n’apportons cette fois aucune denrée de Crète ni aucune fourniture de France (nous sommes venus cette fois pour le procès de Giorgos et Nikos : participer aux réunions du comité de soutien athénien et rendre visible le soutien international lors du procès).

.

Nous faisons donc appel à vous, dans l’urgence :

SI VOUS ALLEZ CONTRIBUER DANS LES JOURS QUI VIENNENT, MERCI DE NOUS ENVOYER UN MESSAGE AU PLUS VITE POUR NOUS DIRE LE MONTANT DE VOTRE CHÈQUE, PAYPAL OU VIREMENT POUR NOTARA26 :

– soit par courriel à [email protected] ;

– soit par texto au 06 24 06 67 98 (ou 0033 624 06 67 98 si vous n’êtes pas en France).

.

1- Pour contribuer par virement à ANEPOS

IBAN : FR46 2004 1010 1610 8545 7L03 730

BIC : PSSTFRPPTOU

Objet : « NOTARA26 »

.

2- Pour participer via PAYPAL, suivre le lien :

(entièrement dédié au Notara 26 cette semaine)

.

3- Pour envoyer un chèque à l’ordre de ANEPOS

Adresse postale : ANEPOS – NOTARA26 – 6 allée Hernando – 13500 Martigues

Désolé-es de vous solliciter à nouveau, mais nous ne pouvons pas rester à ne rien faire ! Nous ne décidons ni de l’agenda de la faim parmi les exilé-es, ni de celui de la répression contre Rouvikonas et le mouvement social.

Le courage politique de l’assemblée des résidents du Notara 26, refusant l’aumône des camps et des valets du pouvoir, est une raison de plus de les soutenir !

Merci d’avance à celles et ceux qui pourront participer ou qui, au moins, trouveront le temps de relayer cet appel urgent.

.

Solidairement,

.

Maud, Anne, José et Yannis

.

Pièces jointes : le Notara 26 vient de fêter ses six ans d’existence, l’occasion de vous montrer quelques unes des affiches qui ont jalonné ces superbes années de lutte et de solidarité.

.

*Petite présentation du Notara 26 (vidéo de 14 minutes) :

.




Source: Blogyy.net