Octobre 2, 2021
Par Le Monde Libertaire
316 visites


La 15e Ă©dition du baromĂštre de la pauvretĂ© Ipsos/Secours populaire montre une fracture sociale encore plus importante dans le pays depuis l’ arrivĂ©e de l’épidĂ©mie. Les riches sont encore plus riches et les pauvres plus pauvres…

Les diffĂ©rentes formes de pauvretĂ© ( monĂ©taire, privation sociale et privation matĂ©rielle) touchent 21% des Français, selon l’Insee ( septembre 2021).

Globalement la capacitĂ© Ă  boucler son budget a diminuĂ© : prĂšs d’un tiers de la population (32%) rencontre dĂ©sormais des difficultĂ©s pour payer son loyer , son emprunt immobilier ou ses charges liĂ©es au logement(+ 7 points). En matiĂšre de santĂ©, ils sont 29% a avoir du mal a disposer d’une mutuelle de santĂ© (+ 8 points). RĂ©sultats, plus du tiers (36%) est toujours embarrassĂ© pour payer les actes mĂ©dicaux mal remboursĂ©s par la SĂ©curitĂ© sociale.

Un français sur cinq est obligĂ© de sauter des repas ( + 6 points), en particulier les jeunes(34% des moins de 35 ans) et les personnes dont le revenu mensuel net du foyer est infĂ©rieur Ă  1200 € .

AffectĂ©s par les cours Ă  distance, la fin des jobs Ă©tudiants ou celles des missions d’intĂ©rim, un quart des 24-35 ans dĂ©clarent vivre dans l’insĂ©curitĂ© des dĂ©couvertes bancaires ( 10 points de plus que l’ensemble de la population).
Ou trouver l’argent ? Chez les familles qui valent 1.000 milliards !

Le magazine Challenges a publiĂ© son classement des plus grandes fortunes de France et semble embarrassĂ© par son constat. La crise sanitaire et Ă©conomique sĂ©vit et a crĂ©Ă© un million de nouveaux pauvres, mais l’enrichissement des ultrariches dĂ©passe le stade de l’indĂ©cence. En un an, leur patrimoine a augmentĂ© de 30% et approche les 1.000 milliards d’ euros. Le nombre de milliardaires est passĂ© de 51 en 2011 Ă  95 l’an dernier et 109 maintenant. Challenges avoue” ce sont les plus fortes progressions annuelles jamais enregistrĂ©es par notre palmarĂšs, mis en place en 1996″.

Le PDG français de Moderna a vu son patrimoine tripler , la famille Arnault a touchĂ© prĂšs de 1,5 milliard d’euros, la moitiĂ© des dividendes versĂ©s par LVMH, et les Bettencourt 750 millions et Pinault 415 millions…
Ces milliardaires ont profitĂ© des plans de secours Ă  l’économie, ont engrangĂ© une partie des milliers de milliards d’euros versĂ©s par les banques centrales.

Pas étonnant que , dans un sondage , les deux tiers des sondés demandent au gouvernement de taxer les grandes fortunes.

Mais il faut aller plus loin .
Il s’agit de socialiser les moyens de production et de distribution.
Et là , c’est dans les entreprises et dans la rue que ça se passe!

Jean-Jacques Chatelux
Groupe anarchiste Salvador SeguĂ­




Source: Monde-libertaire.fr