par Pat de Botul le 6 novembre 2019

La couverture maladie des demandeurs d’asile remise en question

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=4312

un autre regard sur une même info

Edouard Philippe a dévoilé, lundi 4 novembre, lors d’une rencontre à Matignon avec des parlementaires de la majorité, la teneur de la vingtaine d’annonces qu’il doit faire publiquement mercredi, à l’issue d’un comité interministériel sur l’immigration. Parmi elles, l’instauration d’un délai de carence de trois mois pour accéder à la Protection universelle maladie (PUMa) pour les demandeurs d’asile. En deçà de ce délai, ils n’auront accès qu’aux soins urgents et vitaux. Christian Reboul, référent migration, droits et santé chez Médecins du Monde (qui lui a vraiment les mains sur le guidon) a aussitôt réagi : « Jusqu’à présent, le principe d’accès aux soins des demandeurs d’asile n’avait jamais été remis en cause, eu égard à leur vécu, à qui ils sont. Donc c’est une étape de franchie, même symboliquement. » C’est le moins que l’on puisse dire !

Réagir à cet article

Écrire un commentaire …


Article publié le 06 Nov 2019 sur Monde-libertaire.fr