Ancienne civilisation du Nord-est de l’Afrique, concentrée le long du cours inférieur du Nil, la civilisation de l’Égypte antique prend forme autour de -3150 avec l’unification politique de la Haute-Égypte au sud et de la Basse-Égypte au nord et se développe sur plus de trois millénaires. Elle atteint son apogée sous le Nouvel Empire puis entre dans une période de lent déclin. Avec les assauts répétés de puissances étrangères, le règne des pharaons se termine en -30, avec la conquête par l’Empire romain de l’Égypte qui en fait une de ses provinces. La civilisation de l’Egypte antique est connue pour ses réalisations telles que les pyramides, temples, obélisques, ainsi que son apport dans le domaine des mathématiques, de la médecine, les techniques agricoles, la construction navale, la littérature, et bien d’autres encore.

Egypte civilisation

Organisation de l’administration dans l’Egypte antique

Sur le volet politique, l’Egypte antique est une monarchie théocratique ou le Roi, le Pharaon est considéré comme Dieu sur terre et garant de la morale de son peuple. Il est assisté par des vizirs qui agissent comme représentants du Pharaon dans la coordination des actes administratifs. Le royaume est divisé en quarante-deux régions, les normes régies par un nomarque.
Sur le volet social, le statut social de chaque individu est expressément affiché. Les agriculteurs sont au plus bas de l’échelle social. Ensuite, viennent les artistes et artisans, puis les scribes et fonctionnaires qui forment la classe supérieure.
Sur le volet judiciaire, le pharaon est au sommet du système judiciaire. Dans les régions, des conseils d’anciens appelés Kenbet sont chargés de statuer localement sur les affaires judiciaires.


Article publié le 07 Avr 2020 sur Couppourcoup31.com