Mai 28, 2022
Par Yannis Youlountas
154 visites

Le rĂ©seau PĂ©dagogie Freinet/École buissonniĂšre fait partie de nos principaux destinataires, Ă  AthĂšnes comme en CrĂšte. En plus de l’essor des nouvelles pratiques Ă©ducatives en GrĂšce, il y a aussi un formidable Ă©lan de solidaritĂ© parmi les enfants concernĂ©s, car certains sont trĂšs prĂ©caires. L’entraide est l’un des principes qui donne Ă  voir la sociĂ©tĂ© qu’on dĂ©sire et permet de la mettre en pratique sans attendre, tout en dĂ©veloppant la dĂ©mocratie directe et plus encore


.

ConfĂ©rence-dĂ©bat : « La philosophe avec les enfants, une pratique essentielle pour changer la sociĂ©tĂ©. Â»

Formation avec le rĂ©seau Freinet de Chania sur le thĂšme « Philosopher avec les enfants : pourquoi, comment ? Â»

« Qu’est-ce que ça veut dire ĂȘtre libre ? Â»

« Le petit philosophe Â»

Dans plusieurs squats, comme le Notara 26, nous essayons d’apporter et de dĂ©velopper des activitĂ©s pour les enfants exilĂ©s, Ă  commencer par les cours de langues, les bibliothĂšques multilingues, les jeux coopĂ©ratifs et d’autres plus communs. Au fil des annĂ©es, les enfants grandissent. Beaucoup partent un jour pour d’autres horizons avec leur famille. D’autres restent un peu plus longtemps ou reviennent de temps Ă  autres pour une petite visite, quand ils ne dĂ©mĂ©nagent pas trĂšs loin.

Nous ne le rĂ©pĂ©terons jamais assez : parmi tous les dominĂ©-es qui souffrent et luttent pour l’émancipation sociale dans cette sociĂ©tĂ© mortifĂšre et autoritaire, n’oublions pas les enfants.

.

VoilĂ , c’était le dernier Ă©pisode de ce compte-rendu. Merci de votre lecture et de vos partages. Par rapport aux pĂ©riodes passĂ©es, nous manquons fortement de moyens en ce moment (nous ne sommes mĂȘme pas Ă  50% de ce que nous faisons d’habitude), donc si vous connaissez des individus ou des collectifs qui peuvent Ă©pauler les initiatives solidaires autogĂ©rĂ©es en GrĂšce, merci de le faire savoir. Cette aide peut Ă©galement ĂȘtre ciblĂ©e sur une lutte en particulier, parmi toutes celles que nous avons Ă©voquĂ©es durant ces 11 Ă©pisodes, ou mĂȘme sur un seul lieu (ou groupe) qui vous tient Ă  cƓur. Pas de problĂšme.

Toutes ces actions ne sont peut-ĂȘtre pas grand-chose face Ă  l’ampleur du dĂ©sastre, mais elles encouragent Ă  poursuivre nos luttes qui convergent toutes vers un mĂȘme but : prendre nos vies en mains et montrer ce dont nous sommes capables ensemble, par-delĂ  nos diffĂ©rences.

.

Nous vivons Ă  une Ă©poque si complexe et confuse que les mots ne suffisent plus. Des mots que nous vole souvent le pouvoir. Des paroles qui s’envolent. Des discussions qui s’éternisent. Des dĂ©bats insignifiants pour des virgules qui Ă©loignent de l’action et de sa capacitĂ© Ă  crĂ©er du lien, Ă  se rassembler contre ce qui nous frappe Ă  tour de rĂŽles, Ă  s’unir dans des projets. Oui, c’est dans l’action qu’on se rencontre vraiment, qu’on apprend Ă  se connaĂźtre, Ă  se comprendre, Ă  s’aimer. La lutte est une histoire d’amour. L’amour de l’utopie en chemin. L’amour de tout ce que nous voulons sauver et libĂ©rer. L’amour de la vie.

Encore merci Ă  toutes celles et ceux qui ont participĂ© Ă  la prĂ©paration de ce convoi, d’une façon ou d’une autre. Et merci de votre soutien pour tenir bon jusqu’à la prochaine fois.

.

.

★

.

1- POURQUOI UN CONVOI DE JANVIER À MAI ?

(préparation du convoi, anecdotes et voyage en quatre phases)

.

2- AUX CÔTÉS DES RÉFUGIÉS, AU NOTARA 26 ET AILLEURS EN GRÈCE

Le squat Notara 26 Ă  bout de bras ! Une maman et son bĂ©bĂ© sans abri recueillis sous la neige ! L’arrivĂ©e d’enfants d’anarchistes ukrainiens ! L’accueil chaleureux des afghans prĂšs d’HĂ©raklion !

.

3- L’ART ET LES TATOUAGES EN SOUTIEN DES LUTTES

Une histoire insolite et formidable

.

4- UN SOUTIEN MÉDICAL ET SANITAIRE COMPÉTENT

Des anciens professionnels de santé sont partis avec nous pour épauler les structures autogérées de santé. Des camarades frappés par des maladies graves reçoivent une aide complémentaire.

.

5- LE CƒUR D’EXARCHEIA BAT ENCORE

Le K*Vox fĂȘte ses 10 ans, Rouvikonas rĂ©siste toujours et le quartier descend dans la rue contre la rĂ©pression et la gentrification !

6- DES ACTIONS UN PEU PARTOUT EN GRÈCE

Notre soutien concerne Ă©galement des squats qui sont loin d’AthĂšnes, des collectifs de Patras Ă  Thessalonique, des ouvriers en lutte comme les dockers du PirĂ©e en grĂšve contre la firme Cosco, des victimes prĂ©caires d’un sĂ©isme en CrĂšte, etc.

7- DES LUTTES ENVIRONNEMENTALES À LA CROISÉE DES CHEMINS

La firme française Total renonce Ă  ses forages pĂ©troliers en CrĂšte !!! La construction du nouvel aĂ©roport de Kastelli est au point mort !! Un nouveau front de rĂ©sistance vient de s’ouvrir, cette fois au sud de l’üle depuis ce dimanche 15 mai, contre un immense projet hĂŽtelier dans un site naturel magnifique


.

8-Des paysans crĂ©tois en lutte (contre des firmes françaises) fournissent en fruits, lĂ©gumes et huile d’olive les lieux autogĂ©rĂ©s et solidaires des grandes villes pour les prĂ©caires grecs et migrants. Une grande serre autogĂ©rĂ©e dans la banlieue d’AthĂšnes rejoint la lutte pour l’autonomie. Mais aussi : jardins partagĂ©s, crĂ©ation de composteurs, permaculture, extension des espaces de gratuitĂ© et d’horizontalitĂ©, prĂȘt de vĂ©los, mise en commun d’outillage


9- LA CUISINE SOLIDAIRE DE CHANIA ET LE RÉSEAU SODAA EN ATTIQUE

L’enjeu : nourrir des milliers de prĂ©caires (grecs et migrants) dans l’entraide, sans l’aide du pouvoir ni de ses valets !

.

10- UN CONVOI SOLIDAIRE, C’EST AUSSI DU BRICOLAGE ET DES TRAVAUX DANS LES LIEUX

On n’a pas chĂŽmĂ© durant 3 mois : rangement, menuiserie, peinture, plomberie, Ă©lectricitĂ©, sĂ©curitĂ© anti-incendie. Naissance d’un garage solidaire autogĂ©rĂ© !

.

Faites passer ! Transmettez au moins la nouvelle à toutes celles et ceux qui ont participé, quelle que soit la façon !

.

Si vous voulez contribuer (nous n’avons plus de fond d’urgence en ce moment, alors que c’est indispensable, et une dizaine de nos lieux et collectifs n’ont pas du tout Ă©tĂ© soutenus faute de moyens suffisants durant le convoi), trois possibilitĂ©s :

.

1- Effectuer un virement Ă  ANEPOS

IBAN : FR46 2004 1010 1610 8545 7L03 730

BIC : PSSTFRPPTOU

Objet : « Action Solidarité GrÚce »

.

2- Suivre ce lien PAYPAL :

.

3- Envoyer un chùque à l’ordre de ANEPOS

Adresse postale : ANEPOS – Action SolidaritĂ© GrĂšce – 6 allĂ©e Hernando – 13500 Martigues

Contact, suggestions, propositions : [email protected]

TĂ©l. France 06 24 06 67 98 / TĂ©l. GrĂšce (0030) 694 593 90 80

(une liste complÚte des lieux récemment aidés se trouve parmi les images)

.

Si vous voulez partir avec nous avec votre vĂ©hicule la prochaine fois, n’hĂ©sitez pas Ă  nous envoyer un mail en vous prĂ©sentant Ă  : [email protected]




Source: Blogyy.net