Avril 15, 2022
Par Expansive
168 visites

Après quelques semaines passées aux alentours du Carnet à retaper sa carlo, la caravane est maintenant à Redon pour quelques semaines pour continuer de s’équiper et de nouvelles aventures ! 🙂

Ça fait une petite semaine que nous avons migré du Carnet et qu’on est posé·es (avec la carlo !!) à Sévérac ! C’est à une quinzaine de kilomètres au sud de Redon, envoyez nous un petit mail si vous voulez l’adresse exacte. C’est un tout mignon bout de campagne pas loin du Canal de Nantes à Brest, chez de chouettes paysan·nes bien déters (merci à elleux pour leur accueil très chaleureux et leur énergie !) y a un espace co salon-cuisine et un sleeping de quelques places.

Joindre la caravane est carrément une bonne idée ! Y a de la place pour des camtars, des carlo, des tentes, et pleins de trucs à faire ensemble ! Passer quelques jours découvrir ça fait plez et c’est encore plus cool si vous rester un peu pour faire pleins de trucs militants cool ensemble (et pourquoi pas jusqu’à la fin de l’état et du patriarcat !) !

Si t’as des besoins spécifiques, tu peux remplir ce formulaire

Si t’as des questions, tu peux faire un tour sur le site de la caravane ou nous contacter à [email protected]

ON Y FAIT QUOI DANS CETTE CARAVANE EN CE MOMENT ?

Un rythme fait de temps collectifs (dont un point quotidien sur nos envies et chantiers à 12h47 ! ), vie collective (cuisiner et bien manger ça fait toujours plaisir ;), récupération de matériel et de bouffe, chantiers pour améliorer notre quotidien et diverses activités collectives militantes !

On continue de bricoler/pimper notre carlo et on vient de finir nos toilettes sèches nomades. Bientôt une micro salle de bain nomade (cabine abritée, point d’eau, savon, protections hygiéniques et douche solaire), un préau pour élargir l’espace co autour de la caravane et un atelier co. de fabrication de flex-yourte.

Y a des distri de café et thé à prix libre – discussions sur les marchés du coin (notre premier samedi dernier à Sévérac ! ) c’est l’occasion de belles discussions et rencontres. On se projette aussi de se lancer dans la cantine populaire prochainement !

Nous revendiquons la position anarchiste d’une abstention politique (associée à des organisations collectives et autonomes), avec des collages, discussions de rue et un beau bal abstentionniste le 24 à Redon ! 🙂

On commence aussi la réflexion sur une sorte de cycle itinérant de partage de connaissance/pratiques pour se former mutuellement sur l’éducation populaire et l’autogestion (qui n’est pas de la tarte !), s’outiller pour pouvoir construire des alternatives radicales et des luttes puissantes et pérennes. 😉 ;

Aussi, on se lance à s’auto-former collectivement à la gestion de conflits (même après des années à le faire dans des zads ou autres lieux co on n’est jamais assez outillé pour ça !). On nourrie ça d’un taf autour des questions d’inclusivités et de lutte contre les oppressions (sexistes, racistes, validiste, ou classiste…), ce qui nous tient fort à coeur ! <3

Germe doucement, l’envie de semer, planter, ici et là dans les lieux qui nous accueillent, des fruitiers, des légumes (genre patates/courges/… qui demandent pas trop de présence). On a la volonté de contribuer à l’autonomie alimentaire collective, de nourrir la caravane mais aussi les militant·es d’ici ou de passage avec des bons léguuumes !! Nous apportons donc aussi quelques coups de main au fourneau ou au jardin des copaines qui nous accueillent ! <3

Et sinon comme d’hab’ on discute de nos envies communes, de comment on s’organise quand on est nomade, de comment rester en lien, …. On essaie de prendre soin de nous, d’écouter nos besoins, nos limites pour prévenir l’épuisement et participer à la pérennisation de la caravane et de nos luttes !

ET DU COUP ?

On croit au nomadisme comme mode de vie et de lutte ! C’est pas forcément simple d’être un collectif nomade, de vivre et de s’organiser sur la route mais on a grave envie de poursuivre l’expérience ! Pour l’instant notre groupe est constituée de quelques personnes qui assurent la continuité, et de personnes de passage. L’auto-gestion est (hélas !) pas automatique, si vous avez du temps et l’envie de réfléchir/porter la caravane vous êtes super bienvenu·es ! Vous pouvez bien sûr aussi passer quelques jours/semaines pour vivre le nomadisme militant avec vos idées 😉

N’hésitez pas à causer d’la caravane autour de vous, à nous proposer un petit détour par chez vous (en espérant que ça soit sur notre route ou que ça le devienne !) pour vivre ensemble de chouettes aventures politiques !

Acabisous si consenti !

A très vite 🙂

<3 <3 <3

p.s : pour plus d’infos,la caravane a un site 😉




Source: Expansive.info