Cela fait plus de 4 ans que le collectif “La cantine pour cantiner” envoie chaque mois un mandat à Michel, prisonnier longue peine, enfermé depuis 33 ans. Il y a un an, il ne s’agissait déjà plus de cantiner sa gamelle mais de mijoter sa sortie. Alors, quand la perspective d’une libération conditionnelle semble enfin pointer le bout de son nez, pas question de se lasser et de le laisser.

Jeudi 31 mars, au Cristofol occupé, un concert prix libre, en solidarité et contre l’enfermement, à partir de 20H.

(Prochaine cantine le 8 avril à 19h à Manifesten, rue Thiers.)