Un petit retour en arrière : la campagne intersyndicale CGT, FSU, Solidaires “Uni-es contre l’extrême droite” faisait halte, le 28 février dernier, à Courrières, près d’Hénin Beaumon. Cela a permis à 130 militant-es de se retrouver. Loin d’être abattu-es, ils et elles ont décidé de poursuivre et d’intensifier un combat difficile mais ô combien nécessaire.

en lire plus




Source: