J’ai lu un texte de la CAB qui parle de « mouvement syndical d’intention révolutionnaire (hégémonique dans différents pays au début du XXe siècle) ».

Dans ce texte, le mouvement syndical est associé à Neno Vasco et Errico Malatesta. Dans la mesure où ce mouvement est désigné comme « hégémonique dans différents pays » au début du 20e siècle, on comprend naturellement qu’il s’agit du syndicalisme révolutionnaire. Alors pourquoi ne pas dire tout simplement « syndicalisme révolutionnaire » ?

Sans doute pour pouvoir (…)


BRÉSIL