Cette nouvelle mobilisation fait suite au
Village de la Loire, et entend poursuivre la lutte contre le projet
départemental de déviation et de pont sur la Loire.


ENSEMBLE, NOUS SOMMES LA LOIRE QUI SE DÉFEND !

Communiqué de presse annonçant la Bulldo Fête des 31 août et 1er septembre 2019

C’est parce que nous en avons assez de l’artificialisation des sols et de la destruction des nappes phréatiques au service de la logistique des flux ininterrompus de marchandises,

C’est parce que nous en avons assez de voir les bétonneurs continuer à être le bras armé des politiques d’aménagement du territoire métropolitaine et centralisatrice d’un autre temps,

C’est parce que nous en avons assez de constater l’impunité de ces écocides perpétrés avec la bénédiction d’arrêtés préfectoraux autoritaires,

C’est parce que nous en avons assez que tous ces grands projets inutiles, conçus par les puissants pour choyer leur ego et leur portefeuille plus que pour le bien commun, soient imposés en mettant les populations locales devant le fait accompli, sans réel débat public préalable,

C’est parce que nous en avons assez que l’on fasse croire qu’un pont dans une zone naturelle protégée, classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco, et quinze kilomètres de route, détruisant champs, plaines et forêts, puisse constituer une quelconque solution à la multiplication des camions, des pollutions et des nuisances,

C’est parce nous en avons assez que l’on persiste à ignorer l’impasse dans laquelle se trouve notre modèle de société, après soixante-dix années d’orgie industrielle qui mettent en péril l’équilibre climatique, et avec lui le mode de vie des milliards d’êtres vivants qui peuplent encore la terre,

C’est parce que nous croyons sincèrement que ce pont est le pont de trop, et cette route celle d’hier plus que celle de demain,

Que nous, habitant·e·s, amoureu·se·s de la Loire, militant·e·s, gilets jaunes, élu·e·s, citoyen·e·s, chasseurs, naturalistes, commerçant·e·s, passant·e·s, curieu·se·s, lézards, chevreuils, balbuzards, guêpes, bleuets, corydales, ronces, pluie, sources, vent, lune et soleil, avons cohabité et échangé une semaine durant pour réfléchir et lutter contre la déviation, le pont et son monde.

Constitué·e·s en Assemblée du Peuple de la Loire, nous avons décidé de poursuivre le mouvement et vous convions donc à un grand week-end de fête et de combat, les 31 août et 1er septembre, toujours à la lisière du bois de Latingy, à Mardié – la Bulldo Fête.

Au programme : rencontres, discussions, scènes ouvertes, danses, ateliers pratiques et une grande action collective, pour laquelle nous vous invitons à apporter chacun·e un bâton, que nous décorerons ensemble à l’effigie d’un animal, d’une plante ou d’un fleuve, comme autant de symboles de notre engagement à protéger la forêt et ses habitants.

Ce moment sera déterminant : dès le lendemain, les machines sont susceptibles d’entrer en action, malgré les multiples actions juridiques en cours démontrant l’illégalité de tels travaux. C’est aussi le 2 septembre que le tribunal administratif d’Orléans examinera un recours de l’association Mardiéval en vue d’obtenir la suspension des travaux. Il est donc essentiel que nous soyons les plus nombreu·se·s possibles pour montrer notre détermination et préparer la suite de la lutte sur le terrain, devant les tribunaux et dans les imaginaires.


Haut les balbus, à bas les bulldos !

Le Mur des Pierres


Article publié le 25 Août 2019 sur Zad.nadir.org